Tag: sénateurs

Juil 12

DIJON : ILS FÊTENT LE TRAITÉ D’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES

Mercredi une dizaine de Côte-d’Oriens, membres du MAN (Mouvement pour une action non-violente), d’ATTAC, des Amis de la Terre, d’Ican (prix Nobel de la paix 2017), d’Abolition des armes nucléaires et de Sortir du nucléaire, ont fêté le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN), et demandé aux députés et sénateurs de s’engager à pousser le gouvernement …

Continuer à lire »

Nov 18

NUCLÉAIRE : L’IMPASSE TRUMP

Le 14 novembre, les sénateurs de la commission des relations internationales du Sénat des États-Unis ont examiné, au travers d’auditions de témoins, la question de la responsabilité de la décision de l’emploi des armes nucléaires ; en d’autres mots, car à cet égard le commandant en chef a tous les pouvoirs, il s’agit de la question …

Continuer à lire »

Jan 27

DANSE SUR UN VOLCAN : DE MARINE LE PEN À BENOȊT HAMON, L’INCONSCIENCE FRANÇAISE…

Nous courons à la catastrophe planétaire, nous vivons sur un baril de poudre, et la mèche est allumée. Mais les Français sont délibérément maintenus par la classe politique, avec la complicité de la plupart des médias, dans l’ignorance du danger, ou plutôt –car ils en sont en réalité bien plus conscients que leurs élites supposées- …

Continuer à lire »

Oct 27

98 DÉPUTÉS ET SÉNATEURS DEMANDENT UN RÉFÉRENDUM SUR L’ABOLITION DES ARMES NUCLÉAIRES

L’Assemblée générale de l’ONU pourrait convoquer en 2017 une conférence internationale sur l’interdiction et l’élimination des armes nucléaires. La France s’y oppose et modernise son arsenal. À rebours, une centaine de parlementaires lancent un appel pour un référendum sur le désarmement nucléaire.. Au 26 octobre, 98 parlementaires ont signé cet appel, dont 79 député(e)s, 10 sénatrices et 9 sénateurs. La …

Continuer à lire »

Mai 28

DES PARLEMENTAIRES DEMANDENT 150 POSTES POUR LA SÛRETÉ NUCLÉAIRE

Les députés et sénateurs de l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) ont demandé au gouvernement de créer 150 postes dans la sûreté nucléaire au cours des trois prochaines années. Dans une motion adoptée à l’unanimité, l’OPECST « regrette que le renforcement des moyens humains demandé par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) depuis 2014 …

Continuer à lire »