Tag: trafic

Fév 04

LA CORÉE DU NORD A UTILISÉ SON AMBASSADE POUR OBTENIR DES TECHNOLOGIES MILITAIRES

L’ambassade nord-coréenne à Berlin a servi à l’acquisition de technologies pour les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, a affirmé le chef du renseignement intérieur allemand, Hans-Georg Maassen, dans un entretien avec la télévision publique ARD. «Nous avons dû constater que depuis (l’ambassade) de telles activités d’acquisition avaient lieu. De notre point de vue c’était …

Continuer à lire »

Avr 15

ARMEMENT NUCLÉAIRE. LES PETITES RECETTES DES BOMBES SALES

Est-il facile de fabriquer une bombe sale ? Qui possède des ogives nucléaires prêtes à l’emploi ? Peut-on transporter des produits radioactifs dans une simple valise ? Le magazine Time répond à ces questions dans une enquête publiée début avril. Le bilan fait froid dans le dos. “Jusqu’ici nous avons eu de la chance. Je pense vraiment que c’est …

Continuer à lire »

Déc 05

L’AIEA MET EN GARDE CONTRE LE RISQUE D’ATTAQUES VISANT DES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a mis en garde lundi contre le risque d’attaques visant des installations ou des matériaux nucléaires, au premier jour d’une conférence internationale sur la sécurité nucléaire à Vienne.. Des terroristes et des criminels vont chercher à exploiter toute faille dans le système de sécurité nucléaire mondial, a prévenu le …

Continuer à lire »

Juil 06

L’ENJEU NUCLÉAIRE DANS LE HAUT-KARABAGH

La centrale nucléaire de METSAMOR en Arménie à une trentaine de km de la capitale Yerevan construite en 1960, vétuste et mal entretenue, est laissée à l’abandon faute de moyen. Les autorités ne veulent pas la fermer (l’AIEA avait en effet recommandé qu’elle soit fermée en 2016) car elle alimente en électricité 40% de la …

Continuer à lire »

Mai 01

GÉORGIE: CINQ HOMMES ARRÊTÈS POUR AVOIR VOULU VENDRE DE L’URANIUM RADIOACTIF

Interpellés dans la station balnéaire de Kobouleti, sur les rives de la mer Noire, les suspects ont tenté de vendre 1,6 kg de matériel nucléaire comprenant « des isotopes d’uranium-238 et d’uranium-235 pour trois millions de dollars » (2,6 millions d’euros). S’ils sont reconnus coupables de trafic de matériel radioactif, les suspects risquent jusqu’à dix ans de prison. Cette annonce …

Continuer à lire »