Fév 17

SANCTIONS US : MOSCOU PRÊT À PRENDRE DES CONTRE-MESURES (RIABKOV)

La Russie est prête à prendre des contre-mesures face à l’imposition de nouvelles sanctions par Washington.

Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a déclaré que son pays était entièrement disposé à élaborer une réponse appropriée au renforcement par les États-Unis des sanctions antirusses.

S’exprimant devant les journalistes, M. Riabkov a souligné que la Russie s’était déjà habituée aux sanctions américaines et qu’elle avait trouvé les moyens efficaces afin de réduire a minima les pertes et de surpasser ces obstacles.

 « Si les États-Unis décident d’appliquer des mesures réelles à notre encontre, nous ferons preuve de sang-froid et de retenue et, tout comme dans le passé, nous opterons pour d’autres initiatives pour accéder à nos objectifs économiques », a dit le diplomate russe.

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères, les sanctions américaines ont prouvé leur inefficacité ; depuis février-mars 2014, la Russie a dépassé 50 trains de sanctions US.

« Les États-Unis ne peuvent pas accéder à de bons résultats par le levier de sanctions. Cependant, nous sommes témoins de la poursuite des politiques d’antan de Washington, qui ne lui apporteront rien », a-t-il précisé.

Riabkov a noté qu’en évoquant la possibilité du durcissement des sanctions antirusses, les États-Unis tentaient d’influer sur l’opinion publique russe au seuil des élections.

Le Trésor américain avait déclaré, mercredi dernier, qu’il annoncerait prochainement des sanctions contre les politiciens et hommes d’affaires russes dont les noms figuraient sur le « Rapport du Kremlin ».

Le département du Trésor américain a publié, fin janvier, une liste d’officiels et d’hommes d’affaires russes susceptibles d’être sanctionnés. Elle compte plus de 200 noms, dont 114 officiels et 96 hommes d’affaires. Parmi les personnes citées : le Premier ministre Dmitri Medvedev, le chef de la diplomatie Serguei Lavrov ou encore le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.  

Mais alors que les États-Unis annoncent de nouvelles sanctions économiques et financières contre la Russie, Moscou poursuit son virage vers l’Est. Nombreux sont les analystes qui sont d’avis que la stratégie diplomatique mise en place par le Kremlin vise à profiter du dynamisme économique de la région Asie-Pacifique et à se défaire de l’étreinte occidentale. 

http://www.presstv.com/Detail/2018/01/25/550149/Moscou-rpondra–toutes-nouvelles-sanctions-US

NDLR: Press TV est une chaîne d’information internationale iranienne