«

»

Juil 12

ÉDOUARD PHILIPPE TEMPÈRE LES PROPOS DE HULOT SUR LE NUCLÉAIRE

Philippe HulotLe gouvernement attendra que l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) rende son avis sur la prolongation des réacteurs du parc français fin 2018 ou début 2019 pour se prononcer sur la fermeture de certains d’entre eux, a déclaré Édouard Philippe dans un entretien aux Échos.

Dans cette interview, le chef du gouvernement tempère les propos de son ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, qui avait évoqué lundi la possibilité de fermer « peut-être jusqu’à 17 réacteurs« . 

Pour Nicolas Hulot, ces fermetures doivent permettre de tenir l’objectif de réduire à 50% la part du nucléaire dans la production d’électricité d’ici à 2025 – un engagement pris par le gouvernement précédent et réaffirmé par Emmanuel Macron.
« Ce qu’il a dit est plus prudent que le propos qu’on lui prête (…). On oublie souvent en France que ce n’est pas le gouvernement qui décide seul. Il doit composer avec l’Autorité de sûreté nucléaire, qui va se prononcer fin 2018 début 2019 sur toute une série de renouvellement d’autorisations. Nous allons attendre que l’ASN nous dise ce qu’il en est », déclare Edouard Philippe.  Nous devons aussi engager les discussions avec les acteurs de la filière, à commencer par EDF », ajoute-t-il.
« Des centrales fermeront mais je ne peux pas vous dire lesquelles. Il faut être prudent : cette décision devra tenir compte non seulement d’éléments techniques sur les centrales, mais aussi du niveau attendu de la consommation énergétique ou du développement des autres modes d’électricité« , précise encore le premier ministre.

Simon Carraud, édité par Benjamin Mallet

http://www.boursorama.com/actualites/france-philippe-tempere-les-propos-de-hulot-sur-le-nucleaire-b0c9f3b4d744ce998b79f77fa1a9fe48