GRAVELINES : NON-RESPECT DES SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES D’EXPLOITATION DU RÉACTEUR

Le 19 février 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect des spécifications techniques d’exploitation concernant la disponibilité d’un système de surveillance de la puissance nucléaire du réacteur 6.

L’exploitant doit surveiller en permanence le flux de neutrons émis par le cœur du réacteur afin de pouvoir détecter et maîtriser toute augmentation intempestive de puissance. Il dispose pour cela de divers moyens de mesures : les chaînes de puissance utilisées en fonctionnement normal (CNP), les chaînes intermédiaires utilisées lors du démarrage du réacteur (CNI), et les chaînes de niveau source, capables de mesurer de très faibles flux lorsque le réacteur est à l’arrêt (CNS).

Le 14 février 2021, le réacteur 6 était en arrêt fortuit, refroidi par les générateurs de vapeur, à la suite d’une anomalie sur un transformateur auxiliaire. Lors de la mise à l’arrêt du réacteur, l’exploitant a identifié une différence de mesure entre les deux CNS. Le rapport du taux de comptage entre les deux CNS étant supérieur à 2, une CNS a été déclarée indisponible. Les spécifications techniques d’exploitation demandaient d’effectuer la réparation de cette CNS sous 3 jours.

Le 17 février 2021, le réacteur était en arrêt normal, refroidi par le système de refroidissement du réacteur à l’arrêt (RRA). Les contrôles réalisés ont conclu à la défaillance d’une CNS située dans le puits de cuve du réacteur. La réparation de cette CNS nécessitait d’entrer dans le bâtiment réacteur. Une telle intervention ne permettait pas une réparation dans le délai de 3 jours prescrit par les spécifications techniques d’exploitation. La protection du réacteur est toutefois restée disponible grâce à la deuxième CNS.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur l’environnement ou sur les travailleurs. Il est classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

La CNS a été réparée le 21 février 2021.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Non-respect-des-specifications-techniques-d-exploitation-du-reacteur6