Oct 30

L’IRAN CONTINUERA À APPLIQUER L’ACCORD SUR LE NUCLÉAIRE TANT QU’IL LUI RESTERA PROFITABLE, DÉCLARE LE PRÉSIDENT IRANIEN

RohaniLe président iranien Hassan Rohani a déclaré dimanche que l’Iran continuerait à appliquer les obligations stipulées par l’accord sur le nucléaire de 2015 tant qu’il continuerait à profiter de cet accord, selon l’agence de presse Tasnim.

La République islamique a plusieurs fois annoncé qu’elle ne prendrait pas l’initiative de se retirer la première de l’accord sur le nucléaire qu’elle a conclu avec six grandes puissances mondiales connu sous le nom du Plan d’action global conjoint (JCPOA), a rappelé M. Rohani au cours d’une rencontre avec Yukio Amano, le directeur de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), en visite à Téhéran.

Un pays qui a signé un accord international multilatéral n’a pas le droit de traiter cet accord comme bon lui semble, a déclaré M. Rohani, faisant allusion à l’attitude du gouvernement américain et à son interprétation de l’accord.

Le président américain Donald Trump a en effet indiqué au début du mois que les États-Unis n’étaient pas en mesure de certifier formellement que l’Iran avait respecté l’accord sur le nucléaire. Washington a également exigé des inspections sur les sites militaires iraniens, ce que Téhéran a refusé.

« Nous restons déterminés à appliquer le JCPOA tant que nous continuons à jouir des avantages mentionnés par cet accord« , a souligné M. Rohani.

Un peu plus tôt dimanche, M. Amano a déclaré que l’Iran s’était montré à la hauteur des engagements pris lors de la signature de l’accord de 2015, a rapporté le Tehran Times.

Amano se trouve à Téhéran pour discuter avec les hauts responsables iraniens des modalités de vérification et de contrôle de l’application de l’accord.

L’AIEA est chargée de vérifier que l’Iran respecte les restrictions imposées par l’accord à son programme nucléaire. À ce jour, l’agence a publié huit rapports à ce sujet, confirmant à chaque fois que l’Iran avait bien respecté l’accord.

Dimanche, M. Rohani a également critiqué Washington pour ce qu’il a décrit comme un « échec » à remplir ses obligations. Il a également décrit comme « absurdes » les appels des États-Unis à renégocier l’accord.

« Le gouvernement d’un pays qui enfreint les obligations internationales contractées par le précédent gouvernement n’est pas digne de confiance« , a-t-il déclaré.

Donald Trump a décrit l’accord sur le nucléaire iranien, signé par le gouvernement de son prédécesseur, Barack Obama, comme une « honte » pour les États-Unis. Il a appelé à renégocier plusieurs parties de l’accord.

http://french.xinhuanet.com/2017-10/30/c_136713652.htm