Avr 26

LA CORÉE DU NORD AURAIT-ELLE STOPPÉ SES ESSAIS NUCLÉAIRES PARCE QUE SON SITE EST INUTILISABLE ?

Des sismologues chinois estiment que le mont Mantap, sous lequel sont menés les tests, a été fragilisé par des explosions nucléaires souterraines répétées. Au pays le plus secret du monde, rien n’est jamais sûr. Mais il semble que le site d’essais nucléaires nord-coréens soit devenu inutilisable après l’effondrement partiel de la montagne sur laquelle il est posé, lors de l’ultime test réalisé au mois de septembre. C’est en tout cas les conclusions de sismologues chinois dans une étude.

Samedi 20 avril, Kim Jong-un a annoncé un moratoire sur les essais nucléaires et sur les tirs de missiles intercontinentaux. Le leader nord-coréen a aussi décidé de fermer le site de Punggye-ri : c’est de là que Pyongyang a réalisé ses six tests entre 2006 et 2017.

« Syndrome de la montagne fatiguée »

Ce sixième et dernier essai avait provoqué à l’époque une secousse sismique d’une magnitude de 6,3… ressentie jusqu’en Chine. Il avait entraîné des glissements de terrain et des répliques amenant certains experts à penser que le mont Mantap, sous lequel sont menés les tests, pouvait être atteinte du « syndrome de la montagne fatiguée ». En clair, la structure géologique a été fragilisée par des explosions nucléaires souterraines répétées.

https://www.francetvinfo.fr/monde/coree-du-nord/coree-du-nord-le-site-d-essais-nucleaires-de-pyongyang-s-est-il-effondre_2724435.html