Juil 18

MARSEILLE : 73ÈME COMMÉMORATION DES BOMBARDEMENTS D’HIROSHIMA ET DE NAGASAKI (LE MOUVEMENT DE LA PAIX)

Le Mouvement de la Paix vous invite à participer à la 73° commémoration des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki.
Elle se déroulera le lundi 6 août 2018 à 18h 00 sous l’Ombrière du Vieux Port.

Ces commémorations s’organisent cette année alors que les armes nucléaires sont enfin interdites par le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires (le TIAN) que l’ONU a rédigé. Il est ouvert à la signature des États depuis le 21 septembre 2017.
Ce traité, indispensable à cause des conséquences humanitaires de l’utilisation de telles armes, interdit la possession, la fabrication, le stockage, le financement et la menace des armes nucléaires. Il entrera en vigueur dès que 50 pays l’auront ratifié. À ce jour douze l’ont déjà fait et la campagne ICAN (campagne internationale pour l’abolition des armes nucléaires), qui a reçu le prix Nobel de la Paix 2017, est très optimiste, pressentant que les 50 ratifications seront obtenues avant la fin 2019.

C’est le début de la fin des armes nucléaires françaises !

Comment pourrait-il en être autrement ? Ce traité va devenir la norme et comme pour les armes chimiques et bactériologiques déjà interdites, les pays qui ne rejoindraient pas l’initiative des Nations Unies se placeraient au ban des nations…

Par ailleurs, un sondage du 5 juillet 2018 commandé à l’IFOP par le Mouvement de la Paix et le journal la Croix indique que 76% des personnes interrogées se prononcent pour « que la France s’engage dans un processus international d’élimination totale et contrôlée des armes atomiques, tel que prévu par les Nations Unies ».
D’autre part un rapport de la mission parlementaire pour les 50 ans du Traité de Non-Prolifération (TNP), approuvé unanimement par les 40 députés présents (Modem, PCF, PS, LR et REM) de la commission des affaires étrangères, recommande que la France prenne soin d’agir sur le désarmement pour être efficace sur la non-prolifération.

Ainsi, il est temps pour le Président Macron, de prendre en compte les interrogations des français et qu’il entreprenne l’organisation de l’indispensable débat national sur le démantèlement de notre arsenal nucléaire et de rejoindre le Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires.

Le Mouvement de la Paix, en souvenir de toutes les victimes des bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki, et afin que nul être humain n’ait à subir les indicibles souffrances que produisent les bombes atomiques, appelle à de grands rassemblements, partout en France ou se fourbit le feu nucléaire militaire, le dimanche 14 octobre 2018.

Pour la région PACA, un rassemblement est prévu devant la base aérienne 125, à Istres, où sont stockées, certaines prêtes à l’emploi, des bombes atomiques. Chacune d’entre elles ayant une puissance 20 fois supérieure à celle qui explosa sur Hiroshima.

P.-S.

Un car sera affrété au départ de Marseille
Inscrivez-vous à :

Mouvement de la Paix – 45 rue de Forbin – 13002 Marseille
Tél : 04 91 91 47 00

http://www.millebabords.org/spip.php?article31974