CHERBOURG-EN-COTENTIN. UN DOCUMENTAIRE SUR LE NUCLÉAIRE, DE LA HAGUE AU JAPON

Le réalisateur Franck Sanson sera présent, vendredi 23 octobre, à l’Odéon, pour l’avant-première de son documentaire : Peur à fleur de peau : de la Hague à Fukushima. Il partage sa vie entre le Cotentin et Paris. Lui qui a vécu dans la Hague se souvient de la cohabitation tranquille avec l’usine, mais aussi de la peur qu’un « incident » avait suscitée chez lui. « J’ai souhaité faire le lien avec les gens qui habitaient près de Fukushima. Eux aussi sont des citoyens : ils se sont posé des questions et sont aujourd’hui en colère contre les non-dits et le mensonge. »

La peur du nucléaire en commun

Fukushima et la Hague en France ont un point commun : la peur du nucléaire. « Pour les uns, elle s’est muée en enfer, pour les autres elle demeure ce sentiment conscient ou inconscient qui s’invite au quotidien. » Mais le film de Franck Sanson n’est pas militant : « C’est un film d’auteur, ni pour ni contre le nucléaire. Je suis plutôt sur le registre de l’émotion. » Le réalisateur s’interroge en tant que citoyen, et il aimerait que le spectateur se questionne lui aussi

Vendredi 23 octobre, à 19 h 30, à l’Odéon, rue Mal-Foch, tarif habituel, réservation obligatoire à f.sanson@a2dock-film.com

Par Ouest-France, publié le 22/10/2020 à 17h42

Photo en titre : Route d’accès à l’usine Fukushima Daiichi. Franck Sanson s’est rendu au Japon pour interviewer les anciens riverains de la centrale. | DR

https://www.ouest-france.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin-50100/cherbourg-en-cotentin-un-documentaire-sur-le-nucleaire-de-la-hague-au-japon-7025554