L’IRAN NE VENGERA PROBABLEMENT PAS L’ÉLIMINATION DE FAKHRIZADEH – AMBASSADEUR US

Elliott Abrams affirme que Téhéran pourrait remettre en cause l’idée d’une riposte en raison de la crainte de mettre en péril l’allègement des restrictions par Biden

L’Iran ne devrait pas se venger de l’élimination de l’éminent physicien nucléaire Mohsen Fakhrizadeh avant l’entrée à la Maison Blanche du président élu Joe Biden, afin de ne pas mettre en péril un changement potentiel de la politique américaine d’allègement potentiel des sanctions imposées à la République islamique, a déclaré l’ambassadeur américain pour l’Iran et le Venezuela dans la journée de jeudi.

Fakhrizadeh, l’homme qui, selon Israël et les États-Unis, dirigeait le programme d’armement nucléaire de l’Iran, a été tué, vendredi dernier, dans une embuscade de type militaire survenue aux abords de Téhéran. Un camion aurait explosé au passage de la voiture qui transportait le scientifique, l’amenant à s’arrêter, et des hommes armés auraient alors ouvert le feu.

Par Times of Israel Staff, publié le 4 décembre 2020 à 14h31

Photo en titre : Elliott Abrams (Autorisation Tikvah Fund)

https://fr.timesofisrael.com/liran-ne-vengera-probablement-pas-lelimination-de-fakhrizadeh-ambassadeur-us/