B.D. : ACCIDENT NUCLÉAIRE MAJEUR, À LIRE, À VOIR EN NOVEMBRE

La propagande nucléariste est revenue tellement en force, depuis quelques mois, que parmi de nombreuses distorsions des faits, elle est parvenue à faire oublier la possibilité et les conséquences d’un accident nucléaire. C’est cette réalité oubliée — mais qui marque pour des décennies les régions de Tchernobyl et de Fukushima — que fait revivre de manière très convaincante cette bande dessinée.

L’histoire se passe en France. Des pluies diluviennes — conséquences du changement climatique ? — n’en finissent plus de tomber sur une partie du pays, et notamment dans le Jura, où un vieux barrage subit une pression croissante de la masse d’eau retenue. À une centaine de kilomètres de là, à la centrale du Bugey, on voit la pluie tomber, sans trop s’inquiéter. Sauf une jeune ingénieure environnement, qui y travaille, et devine que le pire peut arriver. Elle tente désespérément d’en faire prendre conscience à ses collègues. Peine perdue. Et c’est alors que…

Mais on ne vous en dit pas plus sur le déroulement de la chaîne d’accidents qui se transforment en une catastrophe. Vous le découvrirez dans ce récit haletant qui se lit d’une traite. Solidement étayé — le scénariste est directeur général de Greenpeace — le livre invite à repenser ce que signifierait un accident nucléaire en France. Même s’il se conclut de manière ambiguë, voire fataliste.

#Accident majeur, Alizée De Pin et Jean-François Julliard, aux éditions Du Faubourg, septembre 2021, 136 p., 20 euros.

Par La rédaction de Reporterre, publié le 2 novembre 2021 à 14h58, mis à jour le 3 novembre 2021 à 08h47

https://reporterre.net/Accident-nucleaire-Mondes-sauvages-Saccage-les-fleurs-d-O-Keeffe-A-lire-a-voir-en