PALUEL : DÉTECTION TARDIVE D’UNE FISSURE SUR UNE TIGE DE COMMANDE DE GRAPPE

Le 22 juillet 2022, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive d’une fissure sur une tige de commande de grappe lors de l’arrêt du réacteur 4.

Les grappes de commande, manipulées par l’intermédiaire des tiges de commande, permettent de contrôler la réaction nucléaire en s’insérant ou en s’extrayant du combustible contenu dans la cuve du réacteur.

Le 15 juin 2022, dans le cadre d’opérations de contrôle par inspection télévisuelle (caméra vidéo) des tiges de commande de grappe, EDF a identifié une fissuration circulaire sur l’une d’entre elles. Afin d’analyser et de caractériser le défaut, l’exploitant a réexaminé les enregistrements vidéo des précédents contrôles et s’est aperçu que la fissuration était présente depuis plusieurs arrêts.

Cet évènement n’a pas eu de conséquence pour les personnes et l’environnement. Néanmoins, en raison de la détection tardive, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES).

L’exploitant a remplacé la tige de commande de grappe fissurée avant de poursuivre les opérations.

L’analyse de cet évènement devra s’attacher à comprendre les raisons pour lesquelles le défaut n’a pas été correctement identifié lors des contrôles précédents.

Publié le : 26/07/2022

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/detection-tardive-d-une-fissure-sur-une-tige-de-commande-de-grappe