Août 29

L’ASN FIXE SES PRESCRIPTIONS POUR LE DÉMANTÈLEMENT DU RÉACTEUR PHÉNIX

PhénixLe 26 août, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a rendu publique sa décision fixant les prescriptions relatives au démantèlement de la centrale Phénix implantée sur le site de Marcoule (Gard).

Le prototype de réacteurs à neutrons rapides (RNR) refroidis au sodium, d’une puissance électrique de 250 mégawatts (MW), est à l’arrêt depuis 2009. Le décret prescrivant son démantèlement a été publié le 5 juin 2016. Le texte règlementaire fixait un calendrier en six étapes échelonnées jusque « vers 2045 ».

La décision de l’ASN fixe en particulier les prescriptions de l’installation qui transformera en soude le sodium provenant du réacteur. L’Autorité demande notamment au Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de fournir une mise à jour de l’étude d’impact « comportant des estimations plus précises (…) pour les rejets d’effluents radioactifs et chimiques de l’installation pour la période qui suivra cette mise en service jusqu’au déclassement de l’installation« .

La décision soumet aussi à l’accord préalable de l’ASN certaines opérations et prescrit une mise à jour du référentiel de sûreté afin d’y intégrer des éléments relatifs à la gestion des déchets ainsi que du plan d’urgence interne de l’installation et de son étude de dimensionnement.

Quant au prochain réexamen de sûreté, il devra intervenir au plus tard le 31 octobre 2022.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/nucleaire-asn-prescriptions-demantelement-reacteur-phenix-27394.php4