Juil 08

INSOLITE : UNE CENTRALE NUCLÉAIRE INACHEVÉE EST CONVERTIE EN FERME PHOTOVOLTAÏQUE

ferme solaireAux États-Unis, un consortium composé d’énergéticiens et de spécialistes de projets solaires a converti une ancienne centrale nucléaire en une ferme photovoltaïque. Au total, 3 000 panneaux solaires ont été installés pour une capacité de 1 MW.

Un ancien site nucléaire reconverti

Les représentants de Hawkins County Industrial Development Board, Birdseye Renewal Energy, Holston Electric, et United Renewable Energy se sont réunis le mois dernier dans le comté de Hawkins, Etat du Tennessee (États-Unis), pour célébrer l’ouverture de leur nouvelle ferme solaire. C’est sur le site nucléaire abandonné à mi-construction – et qui n’a, par conséquent, jamais produit la moindre énergie – de Phipps Bend que les panneaux, qui sont au nombre de 3 000, ont été installés. Ils couvrent environ six hectares de terre et peuvent orienter la trajectoire de leur surface pour maximiser la quantité d’énergie reçue du soleil. C’est le dispositif NEXTracker, qui déplace les panneaux d’Est en Ouest tout au long de la journée, qui leur permet d’avoir ce type de mobilité.

Entre 1 100 et 1 400 MWh d’électricité par an

Birdseye Renewable Energy qualifie la centrale solaire de Phipps Ben de « projet solaire à petite échelle d’utilité publique ». En tournant à plein régime, elle sera capable de produire 1 MW d’électricité et pourra délivrer annuellement entre 1 100 et 1 400 MWh. Une capacité somme toute modeste mais qui devrait pouvoir couvrir les besoins d’une centaine de ménages. Sa durée de vie estimée est d’environ 35 ans.

Keith Herbs, vice-président exécutif d’United Renewable Energy, a déclaré lors de la cérémonie d’ouverture que son groupe était « fier de travailler avec Birdseye sur ce projet passionnant pour apporter de l’énergie solaire à l’Est du Tennessee ». Avant d’ajouter : « Il y a quelque chose de très jouissif dans le fait de prendre un terrain inactif et de l’utiliser pour quelque chose qui procure des opportunités économiques et des avantages à la communauté ».

Protection de l’environnement

Brian Bednar, président de Birdseye Renewable Energy, a pour sa part insisté sur les innovations apportées par le projet en termes de protection de l’environnement qui comprennent « un mélange de semences adaptées aux pollinisateurs » ainsi qu’un nouveau type de clôture qui permet aux animaux sauvages de circuler sans danger sur le site tout en donnant à celui-ci un cachet esthétique. Une reconversion inédite relayée par nos confrères canadiens du site Electrek qui coïncide avec l’annonce du gouvernement français de réduire la part du nucléaire dans le mix énergétique à 50 % en 2025 au profit des énergies renouvelables, dont le solaire (pour aller plus loin, lire notre article sur la fin des véhicules thermiques en France).

https://www.breezcar.com/actualites/article/etats-unis-reconversion-centrale-nucleaire-en-ferme-solaire-0717