Déc 04

À CHAQUE MISSILE TESTÉ PAR LA CORÉE DU NORD, « LA GUERRE SE RAPPROCHE » SELON UN INFLUENT SÉNATEUR AMÉRICAIN

Le 30 novembre dernier, la Corée du Nord a testé en grande pompe un nouveau missile. La routine pour Pyongyang mais c’est toujours aussi menaçant pour les Américains. À ce propos, un éminent sénateur américain, Lindsey Graham, s’est inquiété de la situation sur la chaine de télé CBS. Selon lui, la guerre se rapproche à chaque nouveau tir de missile nord-coréen. Pas très rassurant. 

Ce week-end, les autorités américaines ont dû une nouvelle fois digérer un essai de missile nord-coréen. C’est devenu une routine, on a donc tendance à oublier la gravité de tels tirs. Lindsey Graham, un sénateur américain, mesure bien la dangerosité de la situation. Il s’est exprimé à ce propos sur la chaîne de télé CBS et il n’a pas caché son inquiétude. « S’il y a un test nucléaire souterrain, il faudra se préparer à une réponse très sérieuse de la part des États-Unis » a-t-il prévenu. Ces propos font échos aux déclarations du général McMaster qui redoute également un conflit.

Pour rappel, la Corée du Nord a tiré un nouveau missile le 30 novembre dernier. Une réussite célébrée en grande pompe à Pyongyang. La Corée du Nord n’avait jamais tiré un missile à une telle altitude et distance; Kim Jong Un se rapproche chaque jour du missile parfait capable de faire mal aux États-Unis. Car oui, selon le ministre américain de la Défense Jim Mattis, « tout le territoire américain est désormais à portée de tir de la Corée du Nord. »

« Guerre préventive »

Lindsey Graham, c’est un gros morceau en matière de politique étrangère, il en connait un rayon. Il a pas mal discuté avec l’administration Trump et selon lui, le président a pour stratégie « d’empêcher la Corée du Nord d’acquérir la capacité de frapper les États-Unis avec un missile à tête nucléaire. Pas seulement de la maîtriser » a-t-il expliqué, toujours sur CBS.

« Empêcher cela veut dire une guerre préventive en dernier ressort. Cette prévention devient plus probable au fur et à mesure que leur technologie s’améliore. Chaque test de missile, chaque test souterrain d’une arme nucléaire veut dire que le mariage (d’un missile et d’une tête nucléaire, ndlr) est plus probable » a-t-il ajouté. La Corée du Nord dispose de l’arme nucléaire depuis 2006 et le dernier essai remonte à septembre 2017. Par contre, les experts ont du mal à savoir s’ils ont réussi à la placer sur un missile capable de frapper les USA. Mais quoiqu’il en soit, ce n’est pas vraiment la joie niveau diplomatie entre Américains et Nord-coréens.

http://fr.newsmonkey.be/article/21515