EDF : LES SYNDICATS DEMANDENT À EMMANUEL MACRON DE RENONCER AU PROJET DE RÉFORME

PARIS (Agefi-Dow Jones) – Les fédérations syndicales FNME-CGT, CFE Énergies, FCE-CFDT et FO Énergie et Mines ont indiqué jeudi avoir écrit au président de la République, Emmanuel Macron, afin de lui demander de renoncer à son projet de réforme de l’énergéticien EDF.

« Informée par le Ministre [de l’Économie, ndlr] que la décision est désormais du ressort du chef de l’État, l’interfédérale vient d’écrire au président de la République pour lui demander de renoncer à sa réforme herculéenne d’EDF et de ne pas écouter les sirènes des banques d’affaires« , a écrit l’interfédérale dans un communiqué.

Fin 2018, le président français, Emmanuel Macron, a demandé à EDF de réfléchir à la réorganisation des activités du groupe afin « de renforcer sa contribution à la transition énergétique et de mettre en œuvre les orientations définies dans la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE)« . Cette réflexion a abouti à un projet, initialement baptisé « Hercule » puis « Grand EDF« .

Ce projet suscite un vif débat entre la France et la Commission européenne, qui porte sur le niveau de séparation des différentes filiales d’EDF et la nature des garde-fous nécessaires pour que la réforme de la régulation du nucléaire français ne bénéficie pas aux autres activités du groupe, au détriment des concurrents et du consommateur. Bercy avait reconnu le mois dernier que les discussions avec Bruxelles sur ce projet de réforme étaient « difficiles« .

Les syndicats estiment que le gouvernement « n’a toujours pas éclairci les nombreuses zones d’ombre » liées aux discussions avec la Commission européenne. « Consciente que le statu quo n’est pas tenable » pour EDF, l’interfédérale demande une revalorisation de l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh) et une recapitalisation de l’électricien, « en s’appuyant sur la promesse que le Ministre lui a faite le 6 avril d’apporter à EDF 10 milliards d’euros de soutien public« .

Contactés par l’agence Agefi-Dow Jones, des porte-parole de l’Élysée et du ministère de l’Économie n’ont pas souhaité apporter de commentaires.

Par François Schott et Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; 01 41 27 47 92; fschott@agefi.fr,  ed: ECH, publié le 1er juillet 2021 à 16h14

https://www.zonebourse.com/cours/action/ELECTRICITE-DE-FRANCE-4998/actualite/EDF-nbsp-les-syndicats-demandent-a-Emmanuel-Macron-de-renoncer-au-projet-de-reforme-35768751/