MANCHE : « LA MISE EN SERVICE DE L’EPR EN FINLANDE EST UN PEU SURPRENANTE » AFFIRME LE CRILAN

L’EPR d’Olkiluoto en Finlande a démarré pour la première fois dans la nuit de lundi à mardi. Construit par le français Areva, c’est le pendant de celui de Flamanville. Mais aujourd’hui André Jacques le président de l’association antinucléaire « Le Crilan » s’étonne de sa mise en service.

Après seize ans de chantier et douze ans de retard, l’EPR d’Olkiluoto en Finlande a démarré pour la première fois dans la nuit de lundi à mardi. Ce réacteur nucléaire construit par le français Areva produira de l’électricité à environ 30% de la puissance en janvier lors du raccordement au réseau avant une mise en service normale en juin. Ce démarrage est historique en Europe puisque la dernière mise en service d’un réacteur nucléaire c’était en Roumanie en 2007. Après le chargement du combustible dans le réacteur en mars, le gendarme finlandais du nucléaire avait autorisé le démarrage du réacteur la semaine dernière sans attendre les retours d’expérience de ceux de Taishan en Chine, mis en service et 2018 et 2019, dont un d’ailleurs a connu des problèmes ces derniers mois. 

On va regarder cela de près

Mettre en service l’EPR Finlandais dans ces conditions, cela étonne aujourd’hui, dans le mauvais sens du terme, André Jacques le président de l’association antinucléaire « Le Crilan » ( Le Comité de réflexion, d’information et de lutte anti-nucléaire) : « je trouve cette mise en service un peu surprenante quand on connait la prudence de l’autorité de sûreté nucléaire là-bas, je pense qu’ils auraient dû attendre le retour d’expérience chinois car s’il est mis en service pour rien il sera un déchet nucléaire. C’est le même type de réacteur qu’à Flamanville, ils ont un certain nombre de sujets en commun comme les soupapes, c’est aussi un EPR qui a connu des vibrations comme celui de Flamanville. Le plus inquiétant c’est quand même la question de sécurité pour les populations parce qu’en cas d’accident on n’ose pas imaginer ce qu’il se passera. On va regarder cela de près tout en ne comprenant pas pourquoi l’autorité de sûreté nucléaire finlandaise, d’habitude si prudente, a laissé démarrer cet EPR sans le retour d’expérience de la Chine« .

L’EPR d’Olkiluoto va devenir le plus puissant réacteur en opération en Europe avec une capacité de production de 1650 mégawatts, il doit fournir environ 15% de la consommation du pays nordique.

Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin, publié le mardi 21 décembre 2021 à 16h39

Photo en titre : L’EPR finlandais a été mis en service dans la nuit de lundi à mardi © AFP – ANTTI YRJONEN / NURPHOTO

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/manche-la-mise-en-service-de-l-epr-en-finlande-est-un-peu-surprenante-affirme-le-crilan-1640101132