CENTRALE NUCLÉAIRE DE CATTENOM : UN ÉCART DE NIVEAU 1 SIGNALÉ À L’ASN

Oui, EDF est en mesure de déclarer un incident de niveau 1 (sur une échelle qui en compte 7) à l’Autorité de sûreté nucléaire même sur une tranche en arrêt pour maintenance.

C’est ce qu’a fait le CNPE de Cattenom à l’issue d’un essai périodique sur l’alimentation électrique des soupapes du pressuriseur de la tranche 4, en travaux depuis le 19 février. Lors de cet essai, « de légères rayures ont été constatées sur des connectiques. Celles-ci pourraient remettre en cause le bon fonctionnement de la connectique et donc des soupapes, dans certaines conditions accidentelles », indique EDF dans un communiqué.

Rappelons que le pressuriseur est un réservoir cylindrique dont une des fonctions est de maintenir l’eau du circuit primaire à une pression de 155 bars. Mieux vaut en effet que son pilotage soit opérationnel 365 jours par an.

Par Le Républicain Lorrain, publié le 23 avril 2022 à 14h42, mis à jour le 23 avril 2022 à 17h40

Photo en titre : L’incident a été repéré lors d’un essai sur la tranche 4.  Photo RL /Pascal BROCARD

https://www.republicain-lorrain.fr/economie/2022/04/23/centrale-nucleaire-de-cattenom-un-ecart-de-niveau-1-signale-a-l-asn