IL EXISTE «DES INFORMATIONS ASSEZ INQUIÉTANTES» CONCERNANT L’ESSAI NUCLÉAIRE NORD-CORÉEN, SELON LE CHEF DE L’AIEA

SÉOUL, 14 déc. (Yonhap) — Le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, est arrivé ce mercredi en Corée du Sud pour une visite de trois jours.

Interrogé sur la possibilité d’un essai nucléaire par la Corée du Nord, il a répondu qu’il existe «des informations assez inquiétantes» et qu’il existe des mouvements autour du site d’essai nucléaire.

«On peut voir que des préparatifs sont en cours, ce qui signifie que la Corée du Nord a la possibilité de choisir une date pour un (essai nucléaire)», a-t-il déclaré. «J’espère que cela n’arrivera pas».

En ce qui concerne le rejet d’eau radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, il a souligné qu’il s’agit d’un projet nécessitant un processus scientifiquement légitime et irréprochable, disant qu’il prend au sérieux les inquiétudes de la Corée du Sud.

Lors de son séjour, jusqu’au 16 décembre, Grossi prévoit de rencontrer le ministre des Affaires étrangères Park Jin et le ministre de la Science et des TIC Lee Jong-ho et de participer à la cérémonie d’ouverture d’un symposium international célébrant le 20ème anniversaire d’un bureau de coopération nucléaire de l’AIEA dans la région Asie-Pacifique.

Par , publié le 14.12.2022 à 22h16

Photo en titre : Le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, répond aux journalistes à son arrivée à l’aéroport international d’Incheon pour une visite de quatre jours en Corée du Sud, le mercredi 14 décembre 2022.

https://fr.yna.co.kr/view/AFR20221214003600884