Avr 15

LA CRAINTE D’UN ATTENTAT « NUCLÉAIRE »

Et si les faCanadanatiques de l’État islamique ou d’Al Quaeda cherchaient à confectionner une « bombe sale » avec des retombées radioactives dévastatrices ? Un tel scénario a été pris très au sérieux par la cinquantaine de chefs d’État réunis début avril à Washington pour un sommet international sur la sûreté nucléaire. Selon le patron de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) Yukiya Amano, la possibilité d’un attentat de ce type peut de moins en moins être exclue. Julien Trudeau a d’ailleurs annoncé que le Canada injectera 42 millions de dollars pour sécuriser le matériel nucléaire et le mettre à l’abri des terroristes…

http://www.journaldemontreal.com/2016/04/12/la-crainte-dun-attentat-nucleaire