Juin 02

SIX EPR À VENDRE EN INDE ?

IndeLa France vendra-t-elle six réacteurs EPR à l’Inde ? Jean-Bernard Lévy, le président d’EDF, en a annoncé la possibilité lors de l’assemblée générale des actionnaires le 12 mai dernier. Et Xavier Ursat, directeur exécutif en charge de l’ingénierie et des projets « nouveau nucléaire », a indiqué que l’Inde avait demandé au groupe de lui remettre pour la fin 2016 une proposition technique et économique complète. Le 25 janvier dernier, François Hollande, en visite officielle, et le Premier ministre indien Narendra Modi avaient déclaré qu’ils souhaitent que cette vente, en discussion depuis plusieurs années, soit conclue d’ici à la fin de l’année.

Un accord de coopération avec la France a été passé en septembre 2008, conduisant à la signature en avril 2015 d’une convention entre Areva et Nuclear Power Corporation of India Ltd (NPCIL). Elle prévoit la construction de six réacteurs de 1 650 mégawatts (MW) de type EPR, une première phase portant sur deux réacteurs. La visite d’État du président Hollande de janvier dernier a donné lieu à une « déclaration commune » traitant d’un grand nombre de domaines dont le nucléaire, tandis qu’EDF, prenant le relais d’Areva, signait parallèlement un nouvel accord avec NPCIL sur le même projet…

…Outre ces complexités multiples, une question d’importance reste pendante : celle de la responsabilité civile en cas d’accident. L’Inde avait signé en octobre 2010 la Convention sur la réparation complémentaire des dommages nucléaires. Il a fallu attendre le 4 février 2016 pour qu’elle dépose officiellement son document de ratification de cette convention auprès de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Cette date n’est probablement pas fortuite et cette ratification est à même de rassurer le partenaire français. Néanmoins, la question reste extrêmement complexe sur un plan juridique, en particulier pour la France…

http://www.alterecoplus.fr/energie/six-epr-vendus-a-linde-201605310700-00003498.html