Juin 24

INSTALLATIONS NUCLÉAIRES : POURQUOI IL FAUT DÉMANTELER DÈS MAINTENANT

démantèlementUne pierre de plus dans la chaussure d’EDF ! Début juin, l’entreprise publique a en effet annoncé qu’elle allait reporter “de plusieurs décennies” le démantèlement de ses réacteurs qui ne sont plus en fonctionnement. Raison invoquée : les difficultés techniques que pose cette déconstruction. Avec une facture qui s’alourdit de plusieurs milliards d’euros. Un nouveau tour de passe-passe financier pour l’énergéticien, qui doit déjà faire face à des investissements colossaux dans sa filière nucléaire, notamment confrontée au vieillissement de son parc et à la chute des prix de l’électricité.

Si EDF invoque des difficultés techniques, il ne faut néanmoins pas être dupe : il s’agit avant tout de magouiller pour maquiller la situation financière désastreuse d’EDF, plombée par une filière nucléaire en capilotade. Si l’échéance est repoussée, les provisions affectées au démantèlement seront mécaniquement fortement réduites. Et les reprises de provisions conséquentes solidifieront considérablement son bilan et amélioreront son résultat.

Il faut démanteler tout de suite.

De même que pour l’Agence de sûreté nucléaire, cette décision est inacceptable. De nombreuses installations sont à démanteler ou sont déjà en cours de démantèlement : des réacteurs de recherche, des réacteurs UNGG (ancienne filière française dite « Graphite gaz »), des installations du « cycle » nucléaire, etc.

Car s’il est vrai que l’opération s’avère très coûteuse et très complexe, elle est par contre techniquement tout à fait possible. Un certain nombre d’installations ont déjà été entièrement démantelées, en particulier aux États-Unis : on parle de « retour à l’herbe », signifiant que la totalité des bâtiments et des installations ont été détruites. Ne reste alors que des grillages délimitant le périmètre de l’installation initiale.

Dans ce cas tout n’est pas solutionné puisqu’il reste alors de très grandes quantités de déchets nucléaires à gérer et le sol peut avoir été contaminé. En France, un nombre non négligeable de ces déchets n’ont pas aujourd’hui de filière de gestion et restent, pour le moment stockés sur les sites de démantèlement…

La vérité de l’industrie nucléaire est celle d’une fuite en avant permanente dont les générations futures paieront les coûts exorbitants…

http://energie-climat.greenpeace.fr/installations-nucleaires-pourquoi-il-faut-demanteler-des-maintenant