Oct 14

LIVRE : « PENSER AVEC FUKUSHIMA » de Christian Doumet et Michaël Ferrier

penser-avec-f« Penser avec Fukushima » : le mot avec prend ici la place d’un autre mot qu’on attendrait, mais qu’on doit s’interdire d’écrire, du moins tant qu’on n’a pas réfléchi à ce qu’il signifie désormais : après. L’ensemble d’événements rassemblés sous le nom de Fukushima n’a en effet pas achevé son déroulement, quoi que certaines voix intéressées essaient d’en dire, et c’est pourquoi après serait une erreur objective. Il n’y a pas, pour l’instant, d’après Fukushima, et au fond, l’alarme dont ce livre est aussi la traduction tient à ce détail sémantique d’importance majeure.

S’il n’y a pas d’« après-Fukushima », au sens où on pourrait passer à autre chose, « dépasser » Fukushima, il existe en revanche un monde – à décrire, à critiquer, mais aussi à construire et à accompagner – à partir de cette catastrophe. Les auteurs que réunit ce livre, venus d’horizons variés (géographie, histoire de l’art, japonologie, littérature, philosophie, poésie), s’efforcent tous de penser le monde sur lequel pèse l’ombre de Fukushima, avec Fukushima, c’est-à-dire en tenant compte de cet événement, des nouveaux paradigmes qu’il suscite et des nouvelles réflexions qu’il exige, dans la proximité sans cesse renouvelée de ses paysages et de ses habitants.

En librairie en septembre 2016, format : 13×19, 304 pages
ISBN : 9782350183800, prix de vente public : 24.00€