Déc 03

UNE FAMILLE GARDOISE ACCUEILLE DES ENFANTS JAPONAIS APRÈS LA CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE FUKUSHIMA

japonaisC’était sur France Bleu Gard Lozère, ce lundi. La pianiste Japonaise Youko Hirota lance un appel : elle cherche un lieu pour accueillir des adolescents exposés à une forte radioactivité, après la catastrophe nucléaire de Fukushima. Alexandre Calais, un auditeur gardois propose son jardin.

« Si un enfant quitte Fukushima pendant 3 semaines, il peut voir son taux de radioactivité diminuer de 40% » lance Youko Hirota sur notre antenne.

C’est pour cette raison que la pianiste japonaise cherche un terrain, dans le Gard, pour installer une yourte. Un projet monté grâce à l’association Gambalo qui signifie « faire l’effort ensemble ». De l’autre côté du poste, Alexandre Calais, écoute France Bleu Gard Lozère. Sans hésiter, il appelle le standard de la radio et propose d’installer ces jeunes Japonais, chez lui.

Une double culture

Très sensible à la culture japonaise, Alexandre Calais contact Youko Hirota et convient d’un rendez-vous. « Mes enfants ont une double nationalité. J’ai été marié à une Japonaise. Nous avons eu 3 enfants et ils parlent japonais. D’ailleurs mes deux filles vivent actuellement là-bas, chez leur mère. Elle adore le système éducatif japonais. Mon fils lui, préfère le système français ».

Aujourd’hui, Masai, le fils d’Alexandre fait partie prenante du projet. « Ça m’angoisse un peu, mais le mélange des deux cultures peut-être génial. Ça va être un été génial, si l’association accepte de venir ». Le jeune garçon âgé de 15 ans part au Japon chaque année. Mais toujours à Tokyo. « Ils vont pouvoir me faire découvrir d’autre région et me raconter leur quotidien. J’ai toujours rêvé de voir d’autre ville mais, pour le moment, je suis trop jeune pour voyager seul. »

La concrétisation ?

Pendant quelques jours, les adolescents vont peut-être s’installer chez Alexandre à Cabrières. Mais avant de prendre une décision, ils doivent se rencontrer. C’est désormais chose faite. En concert dans la région, Yuko Hirota a fait le déplacement ce vendredi soir, jusqu’au petit village gardois.

« C’est l’endroit idéal ici. Pas de voisin. Pas de pollution visuelle. Des chevaux pas très loin. Puis il y a un conteneur que j’ai aménagé avec un point d’eau et un coin cuisine » annonce Alexandre.

Très attentive lors de la visite, Yuko Hirota observe. Elle repère un piano, qu’Alexandre a volontairement installé dans le conteneur « c’est génial ! Il va rester là ? »

Une question qui laisse penser que Yuko Hirota a déjà pris sa décision. Mais avant, tradition oblige, elle souhaite « sentir la terre, les lieux ». Une coutume ancestrale au Japon.

Elle reviendra en janvier rendre visite à Alexandre et son fils, avant d’installer, si tout va bien, la yourte pour le mois d’Août.

Article rédigé par Nina Valette, France Bleu Gard Lozère

https://www.francebleu.fr/infos/societe/un-gardois-propose-d-accueillir-de-jeunes-japonnais-apres-la-catastrophe-nucleaire-de-fukushima-1480712402