«

»

Juin 10

BELGIQUE : LE PLAN D’URGENCE NUCLÉAIRE EST INSUFFISANT ET TROP PEU CONCRET, SELON ÉCOLO

EcoloÀ quelques jours de la chaîne humaine entre Tihange (province de Liège) et Aix-la-Chapelle (Allemagne) qu’organise, le 25 juin, un collectif d’associations antinucléaires, Écolo constate avec inquiétude que le nouveau plan d’urgence en cas d’accident nucléaire, annoncé pour fin 2015 et dont une épreuve a été présentée au parlement fédéral début 2017, tarde à se concrétiser malgré les défaillances relevées sur les sites de Tihange et Doel ainsi que les inquiétudes exprimées par nos voisins hollandais et allemands, a précisé vendredi Muriel Gerkens, présidente de la coordination provinciale Écolo Liège.

Les écologistes estiment que ce plan ne va pas assez loin au niveau de la prévention, l’information et qu’il laisse des zones d’ombre. « Ce nouveau plan intègre un phasage ainsi que le fait que les conséquences d’un accident nucléaire peuvent s’étendre sur le long terme mais, malheureusement, on n’y développe pas concrètement la manière de procéder. La communication vers la population est trop lacunaire et on ne prend pas assez en compte l’impact sur l’environnement, la chaîne alimentaire, les eaux« , souligne Muriel Gerkens, qui relève que toutes les recommandations émises dans un rapport de 2016 du Conseil Supérieur de la Santé (CSS) ne sont pas suivies.

« Le CSS recommande d’étendre les zones de planification à 100 km, soit toute la Belgique et les pays voisins, pour la mise à l’abri et la distribution de comprimés d’iode ainsi que dans un rayon de 20 km au moins pour l’évacuation. Or, comme précédemment, le plan prévoit l’évacuation dans un rayon de 10 km autour des centrales et un rayon de 20 km pour la mise à l’abri. Dans un second temps, il est prévu d’étendre les zones de planification d’urgence si nécessaire… Mais pourquoi en deux temps? C’est, selon nous, créer la confusion dans l’esprit des gens et risquer ainsi qu’ils ne suivent pas les instructions« , a ajouté la députée fédérale Écolo, qui invite le gouvernement fédéral à prendre rapidement les dispositions qui s’imposent.

Les élus Écolo interpelleront les différents niveaux de pouvoir, sur la question du nucléaire, afin d’insister sur le fait qu’il faut maintenir la sortie du nucléaire et fermer sans tarder les réacteurs présentant des failles connues, comme Tihange 2 et Doel 3.

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-plan-d-urgence-nucleaire-est-insuffisant-et-trop-peu-concret-selon-ecolo?id=9629551