Juin 20

LA R&D CHINOISE DES ARMES NUCLÉAIRES AU PLUS HAUT NIVEAU

R et D ChinoiseLe pays célèbre le 50ème anniversaire de son premier essai de la bombe H.
La recherche et le développement des armes nucléaires en Chine a atteint le niveau le plus avancé au monde, même si le stock du pays reste relativement faible, ont déclaré dimanche les experts, au lendemain du 50e anniversaire du premier essai chinois de la bombe à hydrogène.

La Chine est techniquement avancée dans le développement de nouvelles armes nucléaires, grâce à ses installations à grande échelle, à ses institutions de développement nucléaires et à ses réacteurs, a ainsi expliqué Song Zhongping, un expert militaire basé à Beijing, qui a servi dans le second régiment d’artillerie (aujourd’hui la force des fusées) de l’armée populaire de libération (APL).

La toute première bombe H de Chine fut testée dans le désert de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest du pays) le 17 juin 1967. Le succès de cet essai a bouleversé le monde, car il n’a fallu à la Chine que deux années et huit mois pour développer une bombe à hydrogène, après l’essai de sa première bombe atomique en octobre 1964.
« Nous utilisons les armes nucléaires de façon dissuasive et nous adhérons à la stratégie du refus de la première frappe, ce qui signifie que le pays n’utilisera pas ses armes, sauf s’il est attaqué en premier lieu par un adversaire. La Chine possède un nombre bien moins important d’armes [nucléaires] et dépense moins comparée aux États-Unis et à la Russie », a indiqué Song Zhongping.
« Le pays continue de procéder à des essais nucléaires, même s’il est passé des essais souterrains aux simulations par ordinateur, du fait des risques de pollution environnementale et des coûts extrêmement élevés », indique Gui Liming, un expert du système de sécurité nucléaire de Chine à l’Université Tsinghua, ajoutant que les armes nucléaires coûtent également très cher à entretenir.
D’après le PLA Daily, le journal phare de l’APL, la conception et la production des bombes à hydrogène reflètent pleinement le niveau scientifique et technologique d’un pays, ainsi que sa force nationale globale.

La construction d’une bombe à hydrogène nécessite une réserve de talents de haute qualité constituée d’experts dans des domaines divers, incluant la physique nucléaire, la mécanique, l’optique, la science des matériaux et les sciences informatiques. Il faut également le soutien d’une puissance nationale forte, car la recherche pour les bombes à hydrogène nécessite beaucoup de technologies et d’équipements nouveaux. Elle est par ailleurs bien plus difficile que celle pour les bombes atomiques.
La première bombe à hydrogène de Chine fut larguée par un bombardier chinois H-6, qui est une copie reconfigurée du bombardier soviétique Tupolev Tu-162. Depuis, la Chine a amélioré et développé son bombardier H-6 et celui-ci est toujours en service. En 2015, le H-6K, la dernière variante du bombardier H-6, a fait partie de la parade célébrant le 70e anniversaire de la victoire de la Chine. Et en 2016, il a patrouillé en mer de Chine méridionale et en mer de Chine orientale.
Les médias chinois ont commémoré le 50e anniversaire du premier essai de la bombe en interviewant l’ancienne équipe travaillant sur ce projet.
À 80 ans, Zuo Wenlai, un ancien militaire spécialisé dans la logistique, se rappelle des conditions de travail difficile dans le désert de Gobi dans le Xinjiang il y a 50 ans : « Nous avions creusé un trou dans le sol et planté une tente pour vivre, ainsi que des pommes de terre et de l’orge qingke (orge du Tibet) pour nous nourrir », raconte-t-il.
Il était tenu dans l’ignorance quant à l’objectif de son travail et ne savait pas qu’il avait participé au projet de construction de la bombe à hydrogène jusqu’à ce qu’il voit un film de l’explosion.
Suivez China.org.cn sur Twitter <https://twitter.com/chinafrance> et Facebook <https://www.facebook.com/ChinaorgcnFrench> pour rejoindre la conversation.
Source: french.china.org.cn <http://french.china.org.cn/>

http://french.china.org.cn/china/txt/2017-06/20/content_41062728.htm