Juin 20

LE FRONT SOCIAL ET LES LUTTES ÉCOLOGISTES SE FORMENT FACE À MACRON

BurePrésident et Assemblée nationale sont en place : mais l’abstention massive lors des élections leur enlève beaucoup de légitimité. Déjà, les militants se préparent à défendre les droits et les territoires. Reporterre vous propose une revue des terrains, en commençant par le Front social qui s’est rassemblé lundi 19 juin.

Extrait concernant le nucléaire :

Bure et la bataille du nucléaire

Malgré le feu vert pour la cession du bois Lejuc à l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (Andra), l’opposition reste vive contre le projet de poubelle nucléaire. Sur place, les militants continuent d’investir la forêt, construisant de nouvelles cabanes pendant la semaine d’actions du 19 au 26 juin. Mais, d’après le site vmc.camp <http://vmc.camp/>, la menace d’une expulsion se précise, signe que « l’affaire n’est plus guidée par la préfecture, qui n’a pas de pouvoir sur l’armée, mais conjointement entre le ministère de l’Intérieur et le ministère des Armées ».
S’il ne s’est pas prononcé clairement pour le projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires, Emmanuel Macron s’est en revanche montré favorable au projet d’EPR de Flamanville. Et bien que le président entende garder le cap de la loi sur la transition énergétique, qui prévoit une baisse de la part du nucléaire à 50 % du mix énergétique, il n’a toutefois rien précisé sur la fermeture de centrales en plus de celle, prévue, de Fessenheim…

Pour lire l’intégralité de l’article :

https://reporterre.net/Le-Front-social-et-les-luttes-ecologistes-se-forment-face-a-Macron