«

»

Août 08

LES MILITANTS ANTI-NUCLÉAIRES DE CÔTE-D’OR ENVOIENT DES CARTES POSTALES À EMMANUEL MACRON

Militants Côte d'or72 ans après les attaques nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki, l’ONU a voté une résolution pour interdire les armes nucléaires. Les associations anti-nucléaires ont bon espoir que le texte soit ratifié par Emmanuel Macron. À Dijon, elles lui ont préparé une carte postale.

Depuis dimanche, l’association Les amis de la Terre et le Réseau Sortir du Nucléaire se rassemblent à Dijon mais aussi dans 6 autres villes de France : Paris, Bordeaux, Montpellier, La Hague, Brest et Tours. Ils manifestent en jeûnant contre la production et l’utilisation des armes nucléaires alors que l’ONU a voté le 7 juillet dernier une résolution pour interdire ces armes. 122 États ont participé au vote de cette résolution, 72 ans après les catastrophes de Hiroshima et Nagasaki. Mais aucun pays en possession d’armes nucléaires n’a voulu participer au débat. Y compris la France.

Une carte postale pour le Président

Le texte doit être ratifié par 50 États pour entrer en vigueur. Les militants des associations, notamment ceux des Amis de la Terre veulent convaincre le Président de la République Emmanuel Macron de le ratifier en septembre. Pour ça, ils ont conçu une carte postale que chaque Dijonnais peut envoyer.

carte postale« Derrière le nucléaire, il y a toute une industrie française qui a intérêt à ce que ça continue puisque ça fait de l’argent. Localement on a le Commissariat à l’énergie nucléaire (CEA) à Valduc qui fait la maintenance des armes atomiques et qui travaille en ce moment avec les anglais pour préparer de nouvelles bombes encore plus dangereuses. » explique Jean-Marc, membre des Amis de la Terre. « Même si on pense de manière cynique et purement économique, on a intérêt à arrêter les armes nucléaires » explique Sylvain.

« Ce sont 3 milliards qui sont dépensés pour une industrie qui n’apporte rien aux citoyens. Si on reporte ça sur les énergies renouvelables, ce sera créateur d’emplois et tout le monde y gagne. « 

Sylvain, lui aussi membre des Amis de la Terre entends les mêmes arguments en faveur du nucléaire. Des arguments « grotesques » selon lui : « C’est soit la bougie, soit le nucléaire, et puis sur l’arme atomique c’est de dire que c’est une assurance vie« . Rappelons que le Japon est devenu la deuxième puissance mondiale sans avoir l’arme atomique. Rappelons aussi que l’Allemagne est une grande puissance européenne sans bombe atomique.

On dit qu’il n’y a plus d’argent, on met 3 milliards sur ces armes et on va gratter 5 euros sur les aides au logement… »

« Ces 3 milliards on pourrait les mettre ailleurs, faire travailler des gens dans des secteurs où soit disant il manque de l’argent, les hôpitaux, l’éducation.« 

Alors pour faire passer ce message, mieux qu’une pétition, les militants espèrent que les Dijonnais vont submerger la boîte aux lettres de l’Élysée. « Il y a une franchise postale sur la lettre, pas besoin de payer pour dire au président de la République de ne pas dépenser notre argent dans une assurance mort… » explique Jean-Marc.

15 000 bombes nucléaires sont en service dans le monde. La France en possède 300 et dispose de 4 sous-marins nucléaires et d’avions rafales pouvant larguer des bombes 1000 fois plus puissantes que celles d’Hiroshima.

Les associations continuent de jeûner et de distribuer leurs cartes postales mardi 8 août place Darcy à Dijon. Mercredi 9 août, ils seront place de la Libération. Le programme de la 4ème édition du « Jeune-Action international » du 6 au 9 août ICI.

Article de Marion Bargiacchi

https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/les-militants-anti-nucleaires-de-cote-d-or-envoient-une-carte-postale-emmanuel-macron-1502118263