«

»

Sep 19

ONU : APPEL INTERNATIONAL DE FEMMES POUR LA RATIFICATION DU TRAITÉ D’INTERDICTION DES ARMES NUCLÉAIRES (vidéo 4mn43s)

Femmes ONULe Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires sera ouvert aux signatures. Il est temps d’interdire l’arme nucléaire, les sanctions de l’ONU n’ont pas calmé la menace de la Corée du Nord et des USA qui mettent en péril une région du globe et toute la planète. Il faut amplifier la parole des peuples, les mouvements pacifistes internationaux ont leur rôle à jouer. La Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté/France appelle chacune et chacun à exiger la ratification du Traité, notamment par la France qui se défile ! Signez la pétition !

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française

Pour la Ratification du Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires

                      Monsieur le Président,

                      Le 7 juillet 2017, 122 États membres de l’ONU sur 192 ont adopté un Traité d’Interdiction des Armes Nucléaires. C’est un évènement politique et humain considérable car pour la première fois, les pays non dotés de l’arme nucléaire qui subissent le pouvoir exorbitant des pays qui en sont dotés ont osé affirmer collectivement la nécessité de sortir de la logique de la terreur nucléaire.

                      Ils ont osé affirmer que le monde serait beaucoup plus sûr si plus aucun pays dans le monde ne pouvait se réserver le privilège de tuer des millions d’humains et de rendre la planète inhabitable. Ils ont affirmé que la construction de la paix et de la sécurité planétaire serait bien plus facile si la puissance des États ne reposait pas sur leur capacité de meurtre à  grande échelle.

                      Ce Traité du 7 juillet 2017 est soutenu par la société civile dans de nombreux pays. Les mouvements pacifistes dans le monde entier ont mené un long combat pour obtenir cette interdiction. Il est soutenu par les mouvements féministes qui s’opposent à la violence nucléaire exercée contre les populations et qui savent que le surarmement renforce l’hégémonie des phallocrates. Nous ne pouvons accepter que ce soit le pouvoir de mort qui fonde la suprématie des États et qui leur permette de siéger au conseil de sécurité.

                      À notre grand regret, le gouvernement français ne semble pas disposé à ratifier ce Traité. Il veut garder son arsenal nucléaire dit de dissuasion, soi-disant pour nous protéger et en réalité pour rester une puissance internationale. Or, l’arme nucléaire en signe de prestige n’apporte aucune sécurité.

                       Il est évident que le traité de non-prolifération ne peut être respecté puisque les relations internationales sont prises dans une logique de surenchère de dangerosité pour impressionner les ennemis supposés.

                       Cette spirale nous rapproche de plus en plus de l’apocalypse nucléaire dont le risque est évalué par les spécialistes, en fonction des tensions géopolitiques actuelles, comme très élevé et même plus élevé que durant la Guerre Froide.

                       Comment peut-on affirmer que la course à l’armement assure la paix ? Ne serait-ce que sur le plan intérieur, le stockage des armes nucléaires nous rend vulnérables aux attaques terroristes et aux détournements de matières radioactives.

                       Monsieur le Président, vous vous êtes engagé fortement en faveur de l’Accord de Paris sur le climat en disant que l’avenir de la planète doit primer sur les intérêts particuliers des États. Cette priorité à l’avenir de la planète s’applique, ô combien, en matière de désarmement nucléaire !

                       Nous vous conjurons de ratifier l’interdiction des armes nucléaires pour stopper la surproduction absurde des machines de mort, pour stopper la logique qui nous mène à un désastre humanitaire et écologique immense.

                        Nous savons qu’il faut beaucoup de courage à un Chef d’État pour renoncer à son arsenal nucléaire mais c’est un acte fondateur pour construire un monde véritablement en paix et en sécurité.

                        C’est à la France, pays des Droits de l’Homme, de donner un nouvel élan à la Charte des Nations Unies qui invite les membres de l’ONU à régler leurs différends internationaux par les moyens pacifiques afin que la paix et la sécurité internationales ne soient pas mises en danger.

                         Dans l’espoir que vous entendrez la voix des peuples qui est aussi celle de la sagesse, nous vous prions d’agréer,  Monsieur le Président, nos salutations citoyennes et respectueuses. 

 La Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté ,  Section française

Pour signer la pétition :
https://www.change.org/p/monsieur-emmanuel-macron-pr%c3%a9sident-de-la-r%c3%a9publique-pour-la-ratification-du-trait%c3%a9-d-interdiction-des-armes-nucl%c3%a9aires