Sep 28

LIVRAISONS ET COMMANDES D’ÉQUIPEMENTS POUR LA MARINE EN 2018

Livraisons et commandesExtraits : Le gouvernement a présenté hier le très attendu projet de loi de finances pour 2018. Comme prévu, le ministère des Armées voit son budget porté à 34.2 milliards d’euros, soit 1.8 milliard de plus que les crédits lui étant alloués dans la loi de finances 2017.

Commande du 5ème Barracuda

Concernant la Marine nationale, une seule grosse commande est prévue, mais il s’agit d’un contrat majeur, celui du cinquième sous-marin nucléaire d’attaque du type Barracuda. Le futur Casabianca, qui devrait entrer en service en 2027, s’ajoute aux Suffren, Duguay-Trouin, Tourville et De Grasse, en construction sur le site Naval Group (ex-DCNS) de Cherbourg. Le premier sera pour mémoire livré en 2019 à la flotte française, alors que la sixième et dernière unité de la série, le futur Rubis, doit voir sa commande notifiée au cours de la prochaine loi de programmation militaire, à partir de 2020…

Modernisation des forces nucléaires

Concernant la dissuasion nucléaire, la refonte du Téméraire, dernier SNLE français à devoir être équipé du nouveau missile balistique M51, s’achèvera en 2018. Le bâtiment, entré en cale sèche à Brest en décembre 2016, devrait retrouver l’Ile Longue l’été prochain puis reprendra son cycle opérationnel après le rechargement de son cœur nucléaire, de ses essais et de l’entrainement de son équipage. Dans le même temps, la France poursuit le déploiement sur ses sous-marins stratégiques de la nouvelle tête nucléaire océanique (TNO), ainsi que le développement de la future version du M51 et les travaux de conception débutés fin 2016 de la prochaine génération de SNLE, attendue à partir de 2030. La composante aéroportée de la dissuasion nucléaire – dont fait partie la force aéronavale nucléaire (FANU) avec ses Rafale Marine embarqués sur le Charles de Gaulle – bénéficie pour sa part d’une rénovation à mi-vie du missile ASMPA, les études pour son successeur étant en cours. Le ministère des Armées annonce par ailleurs que  les systèmes de transmissions nucléaires feront l’objet de mesures de modernisation touchant principalement les réseaux de longue portée, durcis pour les composantes océanique et aéroportée.

Pour lire la totalité de l’article : https://www.meretmarine.com/fr/content/livraisons-et-commandes-dequipements-pour-la-marine-en-2018

(NDLR : ceux dont les APL seront rognées de 5 Euros chaque mois seront ainsi rassurés de savoir que leur argent va servir au redressement militaire de la France ! Cocorico !)