«

»

Oct 05

ASSOCIATION FRANÇAISE DES MALADES DE LA THYROÏDE : RASSEMBLEMENT DEVANT LES CPAM LE 7 OCTOBRE

ThyroïdeTout en gardant le calme et la mesure qu’il convient d’adopter en cette situation de crise, nous n’avons pas le droit de vous tromper :

– les pharmaciens ne pourront répondre à la demande.

– l’équilibre devrait s’obtenir au plus tôt dans 3 mois.

L’Association Française des Malades de la Thyroïde (AFMT), conviée par la Direction Générale de la Santé le 25 septembre 2017, a bien compris, qu’en fait :

– les stocks d’Eutyroxine ne représentent que 90.000 boites pour 3 mois.

– Le L THYROXINE de Henning Sanofi pour le « 15 octobre » ne représentera que 100.000 boites pour 3 mois. Selon l’ANSM, « Par la suite, une demande d’autorisation de mise sur le marché du laboratoire, permettra une commercialisation pérenne du produit en France ». Dans quels délais ?

– La production de L thyroxine goutte va passer de 1,5% à près de 3%.

Ceci ne représentant que 5% des malades sur les 3 millions  (chiffre que l’association met en doute, car tous les pays autour de nous ont un pourcentage d’hormono dépendants de 10%. Les perquisitions menées par la Juge Marie Odile Bertella Geffroy lors de l’affaire Tchernobyl ont confirmé ces chiffres.)

La colère publique est là et touche de plein fouet nos pharmaciens et médecins à qui on a menti. On est loin des 9000 déclarations de plainte de la ministre Agnès Busyn et des « choix » promis…On veut bien croire qu’il y a une intention de bien faire, mais à ce niveau-là, ce ne sont pas les vœux pieux qui sont de mise mais des actes responsables et assumés, pas des bricolages improvisés.

Notre association faite d’une poignée de malades, cancéreux pour la plupart et bénévoles, vit un vrai cauchemar devant tous les désespoirs auxquels elle est confrontée quotidiennement. L’AFMT est sollicitée par la détresse totale de malades fragilisés et ne peut rien faire que de monter au créneau. Si l’ANSM gérée par des fonctionnaires qui ont été augmentés au nombre de 25 sur le sujet, n’a pas pu gérer cette crise, pourquoi, avec nos faibles moyens, devons-nous le faire à sa place ? De l’alerte sanitaire on passe peu à peu au crime sanitaire !

L’association reçoit des plaintes par centaines près de 900 sont en attente.

C’est la raison pour laquelle elle a décidé de s’unir avec le collectif des victimes du nouveau Lévothyrox dans une action commune. Nos droits les plus élémentaires à la santé sont bafoués. Aujourd’hui, nous l’avons bien compris, nos vies sont dans les mains des lobbies pharmaceutiques, notre santé est un produit côté en bourse. L’État ne joue plus son rôle de protecteur. Manifestons donc pacifiquement notre colère légitime.

Le samedi 7 octobre à 10h, dans chaque département de France,  devant toutes les CPAM, symboles d’un bien public acquis dans la souffrance et le dénuement d’après-guerre.

Chantal L’HOIR et Chantale GARNIER présidentes Fondatrices pour l’AFMT

Contact Presse: Chantal L’HOIR  asso.thyroide@gmail.com,  Baudino Sylvaine  baudino.daniel@free.fr , Chantale Garnier  gallac@wanadoo.fr

http://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2017/10/04/communique-de-presse-pour-le-7-octobre-rassemblement-devant-les-cpam/