Jan 12

DÉFICITS THYROÏDIENS CHEZ 295 000 JEUNES DE MOINS DE 18 ANS AUSCULTÉS À FUKUSHIMA SOIT… 49 %

Résultats de l’examen échographique thyroïdien dans les trois ans après l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima:

Le contexte

Le cancer de la thyroïde infantile est très préoccupant après l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima. Les données analytiques de référence sur l’échographie thyroïdienne chez les enfants sont très importantes pour un examen ultérieur.

Objectif

Nous avons analysé la distribution par âge et par sexe des résultats de l’échographie thyroïdienne chez les enfants et les adolescents dans l’enquête Fukushima Health Management Survey (FHMS).

Conception, cadre et participants

D’octobre 2011 à mars 2014, 294 905 participants âgés de 18 ans ou moins ont volontairement subi une échographie thyroïdienne au premier tour de la FHMS. Un deuxième examen de confirmation a été réalisé chez 2 032 sujets. La prévalence et la taille des kystes thyroïdiens, des nodules et des cannes ont été analysés en fonction de l’âge et du sexe.

L’âge, le sexe et la répartition par taille des résultats ont été analysés. (voir tableau ci-dessous)

Résultats

Des kystes thyroïdiens, des nodules et des cancers cytologiquement soupçonnés ont été détectés chez 68 009, 1 415 et 38 sujets chez les mâles et 73 014, 2455 et 74 sujets chez les femelles, respectivement. Le taux de détection des nodules thyroïdiens et du cancer a augmenté en fonction de l’âge, mais celui des kystes a atteint un sommet à 11-12 ans. Le sexe a affecté la prévalence des nodules thyroïdiens et des cancers après le début de la puberté, mais seulement une petite différence a été montrée dans celle des kystes.

Conclusions

Le taux de détection du cancer de la thyroïde à Fukushima a été clarifié et la proportion de ceux qui ont des nodules thyroïdiens et des kystes varie considérablement selon l’âge. Les résultats de cette étude apporteront une contribution valable aux futures recherches épidémiologiques sur les maladies thyroïdiennes nodulaires chez les enfants et les adolescents.

https://academic.oup.com/jcem/advance-article-abstract/doi/10.1210/jc.2017-01603/4630428?redirectedFrom=fulltext