Jan 27

NON AUX ARMES À URANIUM APPAUVRI (PÉTITION ET LIVRE)

L’uranium appauvri est utilisé tous les jours dans les armes mais n’est d’aucun effet militaire, si ce n’est empoisonner les civils (« feu d’uranium appauvri = risque radiologique« , reconnu dès 1972 dans un document publié – mais non assumé, « does not endorse« http://depleteduranium.org/2018/01/26/us-gov-published-doc-depleted-uranium-fire-radiological-hazard-feu-duranium-appauvri-risque-radioactif-reconnaissance-en-1972/ ). Le vrai pouvoir des missiles vient de l’utilisation de micro charges atomiques, avec des réactions en chaîne soutenues, supercritiques, mais juste capables de détruire un bâtiment. Les flashs lors de l’explosion, l’uranium 236 (produit d’activation n’apparaissant que lors de la fission) retrouvé de partout en Irak, Afghanistan, Bosnie, le tritium également identifié https://depleteduranium.org/2017/05/21/le-tritium-a-canjuers-et-ailleurs/ et un témoignage d’ancien pilote de char le confirment. Autre confirmation récente et évidente avec produits de fission (le célèbre Ru106 et autres produits de fission à vie courte liés à explosion d’arsenal en Ukraine) : https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-weapons-non-aux-armes-%C3%A0-uranium-appauvri/u/22242218 Explications et liste détaillée de preuves https://depleteduranium.org/how-to-make-a-depleted-uranium-atomic-bomb-with-a-few-grams-of-heu-and-a-good-cannon/

Les Hellfire, Javelin, SCALP, Milan, Tomahawk, GBUs, obus de tank et autres armes explosives fonctionnent tous de la même façon. La destruction est permise par l’usage d’une petite pièce d’uranium hautement enrichi, comprimée à l’impact, l’augmentation de densité réduit la masse critique (voir Wiki en anglais https://en.wikipedia.org/wiki/Critical_mass « the higher the density, the lower the critical mass » (NDLR : plus la densité est importante, plus la masse critique est faible) et l’uranium métallique est fortement ductile). Ceci a été utilisé depuis le début de la Deuxième Guerre Mondiale dans les explosifs « conventionnels » https://depleteduranium.org/2017/10/04/the-first-uses-of-nano-fission-dresden-korea/

L’uranium appauvri est seulement ajouté comme arme de représailles, au moins depuis le Vietnam – en effet c’est à cette époque que l’invention d’ « armes à uranium appauvri » a été rendue publique. L’uranium appauvri sert de ballast dans l’arme, il sert par exemple de liner dans la charge creuse pour comprimer l’uranium hautement enrichi, et comme matériau incendiaire (pyrophorique) mais n’importe quel autre métal non radioactif, réduit en poudre fine, pourrait être utilisé à la place. Les bébés du Vietnam ne sont pas le produit de l’Agent Orange, ils sont identiques aux enfants d’Irak, mêmes malformations congénitales, même cause.

Les premières expériences d’injection humaine de radium / uranium / plutonium ont eu lieu juste après la Deuxième Guerre Mondiale – dans des hôpitaux psychiatriques. Le Pentagone savait parfaitement à quoi s’en tenir en ce qui concerne la létalité de l’inhalation / injection de ces radio actinides. L’uranium appauvri est un émetteur alpha et les particules alpha, à l’intérieur du corps, sont les plus cancérigènes, mutagènes (à cause de la haute EBR). https://depleteduranium.org/2017/05/06/le-radon-luranium-et-les-cancers-infantiles-en-france-radon-uranium-and-childhood-cancers-in-france/

La Commission européenne est le premier organisme public à reconnaître la dangerosité pour la santé humaine de l’uranium appauvri https://depleteduranium.org/2018/01/09/first-european-commission-acknowledgement-on-depleted-uranium-dangerosity-for-human-health-premiere-reconnaissance-par-la-commission-europeenne-sur-la-dangerosite-de-luranium-appauvri-pour-la-sant/

L’addition de l’uranium appauvri témoigne d’un projet coordonné d’annihilation de vastes territoires ennemis. Lors de la Guerre froide l’arme fut utilisée contre le communisme, au Vietnam, en représailles contre le Viet Cong cruel (et peut être, qui sait, en Corée du Nord auparavant). Plus tard elle s’est abattue contre Saddam Hussein et ses supporters, qui représentaient le sunnisme, et « Al Qaida » d’après G W Bush. « Phantom Fury » in Fallujah (le nom de code de la deuxième bataille, la plus violente). L’uranium appauvri a aussi été utilisé massivement en Afghanistan, au Pakistan avec les missiles des drones, au Yémen, en Syrie https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-and-microfission-non-%C3%A0-l-uranium-appauvri-et-aux-micro-armes-atomiques/u/22072397 Pour le Pakistan et l’Afghanistan comme pour l’Irak les explosions de cancers et de malformations congénitales sont facilement identifiables avec les données OMS – voir https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-weapons-non-aux-armes-%C3%A0-uranium-appauvri/u/22193512

Dans tous les cas les motifs raciaux, politiques, religieux combinés font qu’il ne s’agit non seulement de crimes de guerre, mais aussi de CRIMES CONTRE L’HUMANITE (en particulier au Vietnam, à Falloujah, en Afghanistan et au Yémen où la haine est clairement identifiable). L’uranium appauvri reste pour l’éternité dans le sol, dans les nappes phréatiques, le vent le souffle de partout. Sa radioactivité est infinie (4,5 milliards d’années). Des quantités massives de bombes, des quantités massives de radioactivité. Terres rendues inhabitables par la main de l’homme. Impossible à décontaminer. Sans parler de la haine engendrée !

https://depleteduranium.org/2015/08/11/muslims-radicalized-because-of-depleted-uranium-weapons-les-musulmans-radicalises-a-cause-des-armes-a-uranium-appauvri/

Plus d’informations : www.depleteduranium.org

Signé : Florent PIROT (Lille, France)

Pour signer cette pétition, cliquer sur :

https://www.change.org/p/say-no-to-depleted-uranium-weapons-non-aux-armes-%c3%a0-uranium-appauvri?utm_medium=email&utm_source=petition_update&utm_campaign=238365&sfmc_tk=DXKWErqUKrvLAIB8%2fKLgEIe5c0n%2bZRYi9gshMsk5Epzo4MVwqvFMol2jJBgQPYuO&j=238365&sfmc_sub=170127406&l=32_HTML&u=43522006&mid=7259882&jb=3

NDLR : Florent Pirot est l’auteur du livre : « Uranium appauvri, les graines de la haine & la fission secrète » paru le 16 novembre 2017 (Éditions universitaires européennes, prix 21,90 €)

Résumé du livre : L’uranium appauvri est ajouté massivement dans les missiles antichars, obus et missiles guidés depuis les années 1970. Mais il n’est pas responsable de l’effet perce-char des armes. C’est la fission nucléaire en chaîne de petites pièces d’uranium hautement enrichi qui permet de fondre les blindages et les bunkers, depuis le dépôt du fameux brevet de Joliot-Curie en 1939. L’uranium est hautement carcinogène, mutagène, tératogène, et l’ajout d’uranium appauvri dans les bombes a conduit à la stérilisation définitive de vastes territoires (dès le Vietnam : l’Agent Orange n’est pas la vraie cause des malformations identiques à celles que l’on observe par exemple en Irak). Cette contamination éternelle des sols attisera pour très longtemps une haine qui se dirigera vers les citoyens… non seulement à Falloujah, ville martyre de l’uranium devenue bastion de l’État Islamique, mais partout où des crimes ont été commis à l’uranium appauvri.

https://www.morebooks.de/store/fr/book/uranium-appauvri,-les-graines-de-la-haine-la-fission-secr%C3%A8te/isbn/978-620-2-26865-3