Juil 31

LA CORÉE DU NORD FABRIQUERAIT DE NOUVEAUX MISSILES, RÉVÈLE LE WASHINGTON POST

Aux États-Unis, la grande information du jour est sortie par le Washington Post. Le célèbre quotidien affirme que selon les services de renseignement américain, la Corée du Nord est en train de construire de nouveaux missiles. Pourtant, le président Kim Jong Un s’était engagé à complètement dénucléariser son pays. Le président américain Donald Trump paraissait lui faire confiance, la Corée du Nord n’est plus une menace nucléaire, avait-il déclaré suite au sommet du mois de juin dernier.

Le Washington Post douche par conséquent aujourd’hui quelques espoirs. Les images satellitaires prises ces dernières semaines semblent montrer qu’au moins un et peut-être deux missiles balistiques intercontinentaux sont en cours d’élaboration, nous apprend le journal.  Les réseaux d’espionnage américains observent des camions de ravitaillement et d’autres véhicules autour de l’installation de missiles. Un fonctionnaire américain déclare au Washington Post Nous les voyons aller travailler, comme avant

Dans la presse américaine, de nombreuses publications suggèrent qu’on ne peut pas faire confiance à Kim Jong Un. Dans le site New-Yorkais Business Insider, David Choi écrit que les services de renseignement américains ont déjà cité des « preuves sans équivoque » que la Corée du Nord « essaie de tromper » les États-Unis avec des sites secrets et une production croissante d’uranium enrichi.  

Le média en ligne Vox estime quant à lui que certes la Corée du Nord a montré quelques gages, le pays a rendu les otages et les restes des soldats, il a également tenu sa promesse de démanteler l’un des sites d’essais de missiles… Mais conclut le site la dénucléarisation ne signifie probablement pas la même chose pour Trump et pour Kim

Des magazines asiatiques réagissent également à l’affaire. Le site japonais The diplomat rappelle par exemple que la semaine dernière Mike Pompeo le secrétaire d’État américain a reconnu lui-même que la Corée du Nord continuait à  » produire des matières fissiles « . Quelle conclusion en tirer ? Eh bien que ensemble, le témoignage de Pompeo et les nouvelles informations du Washington Post confirment que la Corée du Nord continue de produire non seulement des missiles balistiques capables de menacer les États-Unis, mais aussi des matières fissiles qui pourront armer ces missiles. Tout cela n’est évidemment pas très rassurant… 

Par la rédaction de France Culture, le 31/07/2018

https://www.franceculture.fr/emissions/revue-de-presse-internationale/la-revue-de-presse-internationale-du-mardi-31-juillet-2018