Sep 16

L’IRAN MENACE D’ACCROÎTRE SA CAPACITÉ D’ENRICHISSEMENT D’URANIUM SI L’UE NE PEUT PAS GARANTIR SES INTÉRÊTS

TÉHÉRAN, 15 septembre (Xinhua) — L’Iran va augmenter sa capacité d’enrichissement d’uranium si l’Union européenne (UE) ne peut pas s’acquitter de ses obligations après le retrait des États-Unis de l’accord nucléaire iranien, a déclaré samedi le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

« Les Européens et les autres signataires doivent agir pour neutraliser les effets des sanctions américaines« , a indiqué M. Zarif, cité par la chaîne de télévision Press TV.

Il a écarté la possibilité du retrait de l’Iran de cet accord nucléaire, avertissant néanmoins que l’Iran prendrait des mesures si les partenaires européens ne pouvaient pas garantir les intérêts iraniens à cet égard.

« Le pétrole et les banques » sont le « test décisif« , a-t-il affirmé, en faisant allusion à la promesse de l’UE selon laquelle cette dernière aiderait Téréhan en cas de réimposition des sanctions américaines sur les exportations pétrolières et les transactions bancaires de l’Iran.

Les parties européennes doivent décider si elles sont prêtes à tenir leur promesse, a déclaré M. Zarif, ajoutant qu’elles « doivent aussi décider si elles veulent céder aux pressions américaines« .

L’Iran et six puissances dans le monde, à savoir la Russie, le Royaume-Uni, la Chine, la France, les États-Unis et l’Allemagne ont signé en 2015 un accord important sur le programme nucléaire iranien, connu formellement sous le nom du Plan global d’action conjoint(JCPOA).

Cependant, le président américain Donald Trump a décidé de se retirer de cet accord le 8 mai et d’imposer à nouveau des sanctions, dont l’embargo pétrolier, contre l’Iran.

http://french.xinhuanet.com/2018-09/16/c_137470401.htm

Mots