Nov 23

CENTRALE NUCLÉAIRE DE CIVAUX : VISITE ANNULÉE, BLOCUS LEVÉ

La CGT et Sud Énergie ont levé le blocus de la centrale nucléaire de Civaux. Sur fond de négociations salariales tendues, ils comptaient empêcher la visite, finalement annulée, du directeur de la Division production nucléaire.

Le mouvement de grève et le blocage des entrées de la centrale nucléaire de Civaux ont été levés vers 8 h 30 ce vendredi 23 novembre par les syndicats Sud Énergie et CGT.  Les deux syndicats comptaient empêcher la venue de Philippe Sasseigne, directeur du parc des centrales nucléaires d’EDF, programmée ce vendredi à l’occasion des cinq ans de la création de la Force d’action rapide du nucléaire. Cette visite a finalement été annulée.

Le contexte est tendu entre la direction et les deux syndicats, depuis qu’une réunion de négociations salariales s’est terminée de façon houleuse le 13 novembre dernier à Paris. « On s’est fait gazer par les CRS à la sortie alors qu’on n’était pas menaçant, explique la déléguée CGT Christelle Pepoli. On ne pouvait pas admettre que M. Sasseigne vienne ici aujourd’hui manger des petits fours, c’est trop tôt.« 

La revendication porte sur les salaires

Les syndicalistes redoutaient de nouveaux affrontements avec les forces de l’ordre ce vendredi matin devant l’entrée et attendaient le renfort de militants d’autres centrales. « Nous sommes soulagés qu’il annule sa visite, ça ramène de la sérénité dans le dialogue social, poursuit Christelle Pepoli. Il reviendra et on pourra discuter« .

La principale revendication porte sur les salaires : « On nous propose 0,3 % alors que l’inflation est de 2 % explique Damien Schneider, de Sud Énergie. EDF a réalisé des bénéfices records en 2018 : 14 milliards d’euros, il y a de l’argent. Les salariés sont les grands oubliés alors que c’est grâce à eux que l’argent entre.« 

https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/centrale-nucleaire-visite-annulee-blocus-leve