UN EXERCICE DE GUERRE NUCLÉAIRE DANS L’ARCTIQUE

La Russie teste cette semaine ses missiles balistiques dans la zone.

Des opérations de grande envergure, avec 12 000 soldats, cinq sous-marins, plus d’une centaine d’avions, 200 lanceurs de missiles : Moscou montre les muscles et s’assurent que la Russie est toujours dans la course nucléaire. La Défense envoie des missiles balistiques entre la mer de Barents et la Kamchatka. La zone est interdite à tout navire civil.

Ces opérations interviennent alors que la Russie tente de négocier la prolongation du traité conclu avec les États-Unis pour limiter le nombre de lanceurs et d’ogives. La Russie veut le maintenir, les États-Unis laissent planer le doute pour l’instant.

Par Amélie Perrier, chroniqueuse, publié le mardi 15 octobre 2019

Photo en titre : Un soldat russe patrouille sur l’île de Kotelny, au-delà du cercle arctique, le 3 avril 2019. © AFP / Maxime POPOV

https://www.franceinter.fr/emissions/sous-les-radars/sous-les-radars-15-octobre-2019