APPEL À MOBILISATION : CONTRE LA RÉINTOXICATION DU NOVEMBRE MONDE, LE 17 NOVEMBRE 2020, DANS TOUTE LA FRANCE – ÉVÈNEMENT NATIONAL

Récemment, le Réseau « Sortir du nucléaire » et plusieurs associations et groupes locaux membres ont signé la tribune et l’appel à mobilisation « Contre la réintoxication du monde » (disponibles ici). L’objectif de cet appel lancé par un large front d’organisations et de collectifs en lutte est de faire de la journée du 17 novembre un temps d’actions décentralisées contre les industries polluantes qui nuisent à l’environnement et à la santé des Français·es. Pour que le monde d’après ne soit pas un copié-collé du monde d’avant, éternellement recommencé.

L’industrie nucléaire – civile et militaire – représente ce monde d’avant : polluantes, dangereuses, gourmandes en eau et en énergie, onéreuses et inutiles, les installations nucléaires doivent être dénoncées et laisser la place à des modes de production énergétique écologiques compatibles avec la sobriété et résilients face au dérèglement climatique.

C’est pourquoi le Réseau « Sortir du nucléaire » appelle les militant·es à se mobiliser le 17 novembre à proximité de l’installation nucléaire de leur choix, qu’elle soit déjà en activité, en chantier ou en projet. Vous pouvez consulter la carte des nouvelles installations nucléaires en projet ici. Vous pouvez consulter la carte des centrales nucléaires existantes .

À proximité d’une centrale nucléaire, d’une usine de fabrication ou d’enrichissement de combustible ou de retraitement, d’un centre de stockage de déchets radioactifs ou devant le lieu pressenti pour accueillir de futurs projets mortifères, nous appelons les militant·es à organiser des actions ou des rassemblements, dans le respect des règles sanitaires liées à la pandémie de covid-19.

Comment puis-je me mobiliser ?

. Vous pouvez organiser des petits rassemblements limités à un ou plusieurs groupes de 10 personnes aux alentours d’installations nucléaires. Vous pouvez aussi choisir de visibiliser les risques que font peser ces installations ou ces projets sur les riverain.es et plus généralement sur la population :

En rendant visibles les dangers et l’impact chimique et radioactif à proximité d’une installation nucléaire, avec de la rubalise (ruban de signalisation).

Récemment, le Réseau « Sortir du nucléaire » et plusieurs associations et groupes locaux membres ont signé la tribune et l’appel à mobilisation « Contre la réintoxication du monde » (disponibles ici). L’objectif de cet appel lancé par un large front d’organisations et de collectifs en lutte est de faire de la journée du 17 novembre un temps d’actions décentralisées contre les industries polluantes qui nuisent à l’environnement et à la santé des Français·es. Pour que le monde d’après ne soit pas un copié-collé du monde d’avant, éternellement recommencé.

Comment puis-je me mobiliser ?

Vous pouvez organiser des petits rassemblements limités à un ou plusieurs groupes de 10 personnes aux alentours d’installations nucléaires.

Vous pouvez aussi choisir de visibiliser les risques que font peser ces installations ou ces projets sur les riverain.es et plus généralement sur la population :

. En rendant visibles les dangers et l’impact chimique et radioactif à proximité d’une installation nucléaire, avec de la rubalise (ruban de signalisation).

. En informant les riverain.es avec des visuels des pictogrammes des dangers liés à une installation nucléaire : risques chimiques, risques d’explosions, risques de corrosion, risques pour l’environnement, risques pour la santé, risques radioactifs. Vous pouvez télécharger et imprimer ces symboles ici :

                     Danger de corrosion  
                          Danger d’explosion 
                           Danger d’incendie  
   Danger pour l’environnement 
                       Danger pour la santé
                                 Danger de mort 
                                Danger général  

                                    Danger radioactif   

S’il s’agit d’une zone déjà identifiée et censée accueillir un éventuel futur projet d’installation nucléaire (projet Cigéo à Bure dans la Meuse, nouveaux réacteurs EPR, blanchisserie Unitech à Suzannecourt en Haute-Marne), vous pouvez aussi agir autour du terrain pressenti, afin d’informer les riverain.es et la presse locale des risques qui pèseront sur la région si le projet voit le jour.

. En matérialisant les « zones à évacuer en cas d’accident nucléaire majeur« , qui incluent les communes situées dans un rayon de 20 kilomètres autour d’une centrale nucléaire ou d’une usine nucléaire type La Hague (Manche).

Consulter le kit pour cette action

. En organis ant des distributions de pastilles d’iode dans une ou plusieurs villes proches d’une installation nucléaire, afin de sensibiliser sur le risque d’accident et ses conséquences pour notre santé.

Consulter le kit pour cette action

Pour commander drapeaux et banderoles et rendre le combat antinucléaire visible, vous pouvez consulter notre boutique en ligne ici.

Pour rendre compte des actions entreprises le 17 novembre, n’hésitez pas à faire des lives Facebook, à prendre des photos et à rédiger des comptes-rendus d’action. Pour faire passer ces contenus ou obtenir de l’aide pour organiser ou financer une idée d’action, merci de contacter :

mobilisations@sortirdunucleaire.fr

https://www.sortirdunucleaire.org/APPEL-A-MOBILISATION-Contre-la-reintoxication-d