NUCLÉAIRE. DIX ANS APRÈS FUKUSHIMA, UN RASSEMBLEMENT À DIÉLETTE (FLAMANVILLE)

Le Groupe d’action Manche anti-nucléaire (Gama) a appelé au rassemblement ce jeudi 11 mars à Diélette, dix ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima, au Japon.

Dix ans après l’accident nucléaire de Fukushima, survenu en 2011 au Japon après un séisme, le Groupe d’action Manche anti-nucléaire (Gama) appelait à un rassemblement à Port Dielette ce jeudi 11 mars, à 11 heures, près de la centrale nucléaire de Flamanville. D’après nos confrères de La Manche Libre, une trentaine de manifestants s’étaient réunis. Le collectif s’est rassemblé devant une stèle symbolique qui avait été installée dix ans auparavant sur un terrain privé et sur laquelle est inscrit « aux irradiés inconnus« . « Ça s’adresse aussi bien à ceux de Fukushima que de Flamanville, donc le nucléaire en général« , explique Didier Anger, membre du collectif, positionné également contre le chantier de l’EPR.

Par Marthe Rousseau, publié le 11 mars 2021 à 18h42

Photo en titre : Le GAMA s’est rassemblé jeudi 11 mars, devant une stèle symbolique installée à Port Diélette dix ans auparavant, après l’incident de Fukushima. © Philippe Bouniol

https://www.tendanceouest.com/actualite-379174-nucleaire-dix-ans-apres-fukushima-un-rassemblement-a-dielette.html