DRÔME : DES ANTI-NUCLÉAIRES MATÉRIALISENT LA ZONE À ÉVACUER AUTOUR DE TRICASTIN

Samedi 13 mars, cinq membres du collectif Stop Tricastin ont mené une action baptisée “Zone à évacuer”, afin de « sensibiliser la population vivant autour de la centrale du Tricastin aux risques du nucléaire ».

Ils ont posé des panneaux aux entrées ou sorties de villes, dans une dizaine de communes, situées dans les 20 kilomètres autour du site de Tricastin, et faisant partie du PPI (plan particulier d’intervention), comme à Saint-Paul-Trois-Châteaux, Pierrelatte, Donzère, Les Granges-Gontardes… « Les gens qui vivent à côté du site ne se rendent plus compte des risques éventuels. Certains ne savent pas par exemple qu’ils doivent avoir une pastille d’iode », met en avant Alain Volle, du collectif. 

Une action menée en parallèle de la mobilisation à Valence, et d’autres actions en France avec le réseau Sortir du nucléaire alors qu’on « célèbre » les dix ans de la catastrophe de Fukushima.

Publié le 14 mars à 06h05

Photo en titre : Des membres du collectif Stop Tricastin ont posé des panneaux “Zone à évacuer en cas d’accident nucléaire” dans une dizaine de communes autour du site nucléaire de Tricastin.  Photo DR

https://www.ledauphine.com/environnement/2021/03/14/des-anti-nucleaires-materialisent-la-zone-a-evacuer-autour-de-tricastin