LES DOCUMENTS POUR UN ACCORD NUCLÉAIRE SONT « PRESQUE PRÊTS » (NÉGOCIATEUR IRANIEN)

Le négociateur en chef du nucléaire iranien, Abbas Araqchi, a déclaré dimanche que les documents pour un accord en vue de faire revivre l’accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien, connu sous le nom de Plan d’action global conjoint (PAGC), étaient presque prêts, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA.

« Aujourd’hui est le dernier jour du sixième cycle de négociations (dans la capitale autrichienne, Vienne). Nous avons traversé des jours très chargés et nous sommes dans une situation où nous pensons que tous les documents pour un accord sont presque prêts« , a affirmé M. Araqchi, également vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

« Nous sommes plus proches d’un accord qu’avant, mais réduire les écarts (…) exige les décisions des parties« , a-t-il dit, ajoutant que certaines questions avaient besoin d’être résolues.

La dernière réunion de la Commission mixte du PAGC a débuté la semaine dernière avec la participation des représentants de la Chine, de la France, de l’Allemagne, de la Russie, du Royaume-Uni et de l’Iran.

L’administration du précédent président américain Donald Trump s’est retirée du PAGC en mai 2018 et a réimposé unilatéralement des sanctions contre l’Iran. En réponse, Téhéran a progressivement cessé de respecter certains de ses engagements au titre de cet accord à partir de mai 2019.

La commission mixte du PAGC a commencé à se réunir physiquement le 6 avril à Vienne pour poursuivre les discussions précédentes concernant un éventuel retour de Washington au PAGC et sur la manière d’assurer une mise en œuvre pleine et effective du PAGC.

Par French.xinhuanet.com, publié le 20 juin 2021 à 22h37

http://french.xinhuanet.com/2021-06/20/c_1310018606.htm