NUCLÉAIRE: POUR EDF, LE RÉACTEUR EPR DE TAISHAN EN CHINE DEVRAIT ÊTRE ARRÊTÉ

Cela fait plus d’un mois que l’incident s’est déclaré sur la centrale nucléaire de Taishan en Chine. Il s’agit d’une accumulation de gaz radioactifs au sein de l’EPR, réacteur nucléaire de nouvelle génération. EDF, actionnaire du projet, estime que le même incident ayant lieu en France conduirait à une mise à l’arrêt de l’installation.

Cette accumulation de gaz est un phénomène « courant. (…) Il n’y a aucun danger », affirmaient les autorités chinoises il y a un mois après le déclenchement de l’incident. Ce n’est pas le même son de cloche du côté d’EDF partenaire de China General Power Group sur ce projet.

[Communiqué de presse] Communication d’EDF concernant le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Taishan

Le groupe a effectué des analyses et il estime que si la même situation se produisait en France sur un réacteur EPR, il déciderait de la mise à l’arrêt de l’installation. Et EDF qui a fourni la technologie EPR au groupe chinois justifie : « Cet arrêt permettrait de caractériser précisément le phénomène en cours et d’arrêter son évolution. »

EDF prend ses distances avec la décision de China General Power Group

Le groupe confirme également son hypothèse initiale : l’augmentation de gaz rares dans le réacteur numéro un de la centrale de Taishan est due à « l’inétanchéité de crayons de combustible ». Surtout, il prend ses distances avec les décisions de son partenaire chinois qui à ce stade ne semble pas convaincu par une mise à l’arrêt du réacteur.

En revanche, le groupe français a cherché à tempérer en expliquant que « les paramètres radiochimiques de l’eau du circuit primaire demeurent en deçà des seuils réglementaires en vigueur à la centrale de Taishan, seuils qui sont cohérents avec les pratiques internationales ».

► À lire aussi : Aujourd’hui l’économie – Pourquoi l’incident sur l’EPR chinois fragilise le nucléaire français

Par RFI, publié le 23 juillet 2021 à 15h07

Photo en titre : Le site nucléaire de Taishan en Chine, le 17 juin 2021. AP

https://www.rfi.fr/fr/%C3%A9conomie/20210723-nucl%C3%A9aire-pour-edf-le-r%C3%A9acteur-epr-de-taishan-en-chine-devrait-%C3%AAtre-arr%C3%AAt%C3%A9