SORTIE DU DOMAINE DE FONCTIONNEMENT AUTORISÉ DU RÉACTEUR 2 DE LA CENTRALE NUCLÉAIRE DE CIVAUX

Le 19 août 2021, l’exploitant de la centrale nucléaire de Civaux a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif au non-respect de la température minimale autorisée de l’eau du circuit primaire principal du réacteur 2.

Ce non-respect constitue un écart aux règles générales d’exploitation, recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées.

Le circuit primaire est un circuit fermé, contenant de l’eau sous pression. Cette eau s’échauffe dans la cuve du réacteur au contact des éléments de combustible. Les règles générales d’exploitation définissent les limites minimales et maximales autorisées pour la pression et la température de cette eau. Elles doivent être respectées en permanence, notamment lors des opérations de mise à l’arrêt ou de redémarrage du réacteur, afin de garantir le respect des hypothèses de conception du réacteur.

Le 13 août 2021, alors que le réacteur 2 était en cours de redémarrage après son arrêt pour maintenance et renouvellement de son combustible depuis le 31 janvier 2021, l’exploitant a détecté que la température moyenne de l’eau du circuit primaire était inférieure d’environ 5°C à la valeur attendue. Cette température basse avait pour origine l’implantation de paramètres informatiques de pilotage du réacteur non adaptés à un redémarrage, restés en place depuis la fin du cycle précédent.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les personnes et l’environnement. Toutefois, l’événement a affecté la fonction de sûreté liée à la réactivité du réacteur.

Compte tenu du non-respect des règles générales d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES (échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité).

Dès la détection de l’atteinte de la température basse du circuit primaire, l’exploitant a procédé à l’implantation de paramètres informatiques adéquats.

Publié le 26/08/2021

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Sortie-du-domaine-de-fonctionnement-autorise-du-reacteur-2-de-la-centrale-nucleaire-de-Civaux2