EN AFRIQUE DU SUD, LE NOUVEAU PROJET D’ÉNERGIE NUCLÉAIRE PROVOQUE DE VIVES RÉACTIONS

Alors que le régulateur national de l‘énergie a approuvé l’achat de 2 500 MégaWatts d’énergie nucléaire, les experts en énergie ont été choqué que le gouvernement se tourne vers cette solution pour régler ses problèmes d’électricité du pays.

Ils déplorent notamment que le choix ne se soit pas dirigé vers des solutions plus écologiques et plus rapides, comme la production d’électricité, principalement à partir de l’énergie solaire et éolienne, qui pourrait générer 33 GigaWatts d’électricité d’ici 2030. (voir NDLR)

Les projets d’énergie renouvelable tels que l’éolien et le solaire peuvent être mis en œuvre relativement rapidement et à des prix de plus en plus compétitifs.

Le développement des centrales nucléaires prend en effet des années et est très coûteux ; il risque d’entraîner des dépassements de coûts et de délais.

Le ministère des ressources minérales et de l’énergie a pourtant confirmé la semaine dernière qu’un appel d’offres sera lancé d’ici mars 2022.

Publié le 31 août 2021

Photo en titre : Copyright © africanews, cleared

https://fr.africanews.com/2021/08/31/l-afrique-du-sud-fait-le-choix-du-nucleaire-et-provoque-un-tolle/

NDLR : le lobby du nucléaire a encore frappé !

NDLR: il y a trop souvent (dans de nombreux articles) un mélange entre puissance installée et production. Une puissance s’exprime en Watts (ou multiples tels que kilowatts, mégawatts ou gigawatts…) alors qu’une production (ou consommation) s’exprime en Wattheures ou multiples tels que kiloWattheures, mégawattheures ou gigawattheures…. Or ce qui est consommé n’est pas une puissance mais une production. Pour comparer plusieurs manières de produire (ou de consommer) de l’électricité, il faut parler en termes de production par heure (ou par an) et non en termes de puissance installée.