PRÉSIDENTIELLE 2022 : COMMENT YANNICK JADOT VEUT SORTIR DU NUCLÉAIRE « SUR VINGT ANS »

INVITÉ RTL – Le candidat à la primaire écologiste souhaite « investir massivement » dans les énergies renouvelables et l’isolation des logements.

La Commission européenne, soutenue par l’Allemagne, a proscrit le nucléaire du plan de relance. Autrement dit, le nucléaire ne sera plus financé à terme, alors qu’il faut remplacer des centrales. 

Invité de RTL jeudi 9 septembre, Yannick Jadot, a présenté sa solution, qualifiée de « baguette magique« . Le candidat à la primaire écologiste prévoit de sortir du nucléaire « sur vingt ans – qui est à peu près le temps qu’on a mis à construire notre parc nucléaire« . Au programme : « nous allons investir massivement sur l’isolation des logements (…) nous allons investir massivement sur les énergies renouvelables. »

L’eurodéputé prend l’Allemagne en exemple, malgré son retour au charbon. « Regardez la réalité du mix énergétique allemand depuis 2011, insiste-t-il. On a réduit en Allemagne d’au moins 50% le nucléaire et d’au moins 50% le charbon. La force de leur investissement, c’est d’agir à la fois sur les économies d’énergie et d’agir sur les énergies renouvelables. »

Au sujet de l’EPR de Flamanville, Yannick Jadot parle de « fiasco industriel » et préfère se tourner vers l’entreprise Siemens au Havre qui est « en train de recruter 750 personnes pour l’éolien offshore« .

« Est-ce qu’à un moment donné, la France va se saisir de cet incroyable opportunité économique que sont les énergies renouvelables ? » (Yannick Jadot)

Combien d’emplois dans le nucléaire ?

L’eurodéputé a tenu à rassurer sur l’emploi dans la filière. « J’entends François Lenglet nous dire qu’il y a 400.000 emplois dans le nucléaire. Il y en a moitié moins, 200.000. » 

Réponse du principal intéressé : « Comme je l’ai dit, c’est une évaluation du responsable politique que je citais, une mesure large, c’est-à-dire que cela intègre tous les emplois de la filière électrique française, qui est pour l’essentiel industrielle, et aussi les questions de nucléaire relatives aux militaires« .

Et Yannick Jadot de conclure : « Donc, on est bien d’accord que si on met des énergies renouvelables, une bonne partie de ces emplois seront maintenus« .

Publié par RTL le 9 septembre 2021 à 10h34

Pour écouter la totalité de l’entretien (10mn34), cliquer sur: https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-comment-yannick-jadot-veut-sortir-du-nucleaire-sur-vingt-ans-7900070104

La rédaction vous recommande