ANNE HIDALGO : DANS L’ARÈNE PRÉSIDENTIELLE

C’est sur les quais de Seine, mais pas ceux de Paris, qu’Anne Hidalgo apparaît ce dimanche matin. Elle était à Rouen, loin de la capitale, pour casser son image et pour mettre fin à un suspense qui n’en était plus un. Elle a annoncé sa candidature pour la présidence de la République française.

Anne Hidalgo rappelle son histoire familiale : des parents espagnols de milieu modeste et une arrivée dans l’Hexagone dès l’âge de trois ans. Elle s’adresse à la jeunesse et à ce pays qui a trop souffert, dit-elle, pendant ces cinq dernières années. Elle a fait un discours clairement à gauche et des premières propositions : multiplication par deux des salaires, notamment pour les enseignants au cours du prochain mandat, la sortie du nucléaire à long terme et plus de pouvoir aux communes.

Désormais, elle va devoir convaincre les électeurs et tenter de rassembler une gauche plus que jamais divisée. Dès la semaine prochaine, Anne Hidalgo sortira un livre très personnel intitulé « Une femme française« . Elle va continuer son tour du pays tout en restant maire de Paris.

Publié le 12 septembre à 13h00

https://www.lci.fr/politique/video-anne-hidalgo-dans-l-arene-presidentielle-2196073.html

NDLR: encore faudrait-il préciser ce qu’elle entend par long terme et quid de la construction programmée d’autres réacteurs nucléaires (EPR en particulier). Si, comme cela a déjà été publié, il s’agit de « sortir du nucléaire aussi vite que le développement des énergies renouvelables le permet », il lui suffirait de « traîner » dans les investissements nécessaires (comme ont fait Macron et ses prédécesseurs) pour ensuite justifier quelques réacteurs jugés « indispensables à la sécurité d’approvisionnement électrique ».