PRÉSIDENTIELLE 2022 : QUE PROPOSENT LES DIFFÉRENTS CANDIDATS SUR LE NUCLÉAIRE ?

ÉCLAIRAGE – Macron, Jadot, Le Pen …. Tous les candidats à l’élection ont pris la parole sur le sujet du nucléaire en France. Voici un petit tour d’horizon pour mieux comprendre le positionnement et les arguments de chacun…

NDLR : bien entendu, je ne publierai que les positions des candidats qui sont défavorables au nucléaire. Pour voir l’article en entier, cliquez sur l’adresse en fin de texte.

. Ce que souhaite Yannick Jadot : sortir du nucléaire sur vingt ans

Ce sont entre 500 et 700 personnes qui ont manifesté ce premier dimanche d’octobre  pour réclamer la fermeture du site de la centrale nucléaire du Bugey (Ain). Une dizaine d’élus locaux et régionaux, principalement EELV et LFI, ainsi que la députée LFI du Val-de-Marne Mathilde Panot, y ont participé. S’il existe un mouvement qui souhaite sortir définitivement du nucléaire, c’est la vitesse d’action qui différencie les différents programmes. 

Yannick Jadot, le vainqueur de la primaire écologiste, souhaite sortir du nucléaire sur vingt ans. 

Invité de RTL jeudi 9 septembre, celui-ci expliquait qu’il veut agir à la fois sur les économies d’énergie et sur l’utilisation des énergies renouvelables. Il s’est aussi prononcé en faveur de l’abandon du chantier de l’EPR à Flamanville.

. Ce que souhaite Anne Hidalgo : sortir du nucléaire dès que possible

Dans son livre intitulé Une femme française qui est parue le 15 septembre, Anne Hidalgo présente ses différentes priorités. Pour l’élue socialiste, l’écologie doit être inscrite dans la Constitution et ne doit pas appartenir à « un seul parti ». Cette dernière met donc en avant une « juridiction internationale » sur les questions environnementales. La maire de Paris considère « qu’il faut sortir du nucléaire, aussi vite que le développement des énergies renouvelables le permet ».

« Sur les cinq ans qui viennent, je propose une planification pour sortir des énergies fossiles vers les énergies renouvelables et accompagner les travailleurs vers les nouveaux emplois que la transition écologique permettra. »

. Ce que souhaite Jean-Luc Mélenchon : adopter une sobriété énergétique pour sortir du nucléaire

Lors du débat l’opposant à Éric Zemmour le jeudi 23 septembre, Jean-Luc Mélenchon a évoqué sa position sur le nucléaire. « L’idée et de redéployer un appareil de production d’énergies, car nous avons besoin d’énergie, qui soit inoffensif contre la nature et contre le futur. Dans cette perspective, nous devons sortir du nucléaire ! » a-t-il débuté. 

Puis il a évoqué trois points fondamentaux : l’installation d’autres moyens de production d’énergies comme la géothermie et l’hydraulique, la sortie du nucléaire mais aussi la sobriété énergétique. « Consommez moins d’énergie pour moins de gaspillage«  a-t-il résumé.

Publié le 5 octobre 2021

Photo en titre : Centrale nucléaire à Fessenheim, France. Crédit : SÉBASTIEN BOZON / AFP

https://www.rtl.fr/actu/politique/presidentielle-2022-ce-que-pensent-les-differents-candidats-du-nucleaire-7900081008