LES VERTS EUROPÉENS ENVISAGENT DE POURSUIVRE LA COMMISSION AU SUJET DE LA TAXONOMIE

Les Verts européens évaluent actuellement s’ils doivent suivre l’exemple autrichien et poursuivre la Commission européenne au sujet des règles de taxonomie de l’UE qui pourraient qualifier l’énergie nucléaire et le gaz de sources d’énergie « vertes ».

« Nous, les Verts européens, envisageons de déposer une plainte auprès de la Cour de justice européenne contre les plans de la Commission européenne visant à classer les investissements dans les centrales gazières et nucléaires comme étant durables et respectueux du climat », a déclaré à die Welt le co-leader des Verts européens et eurodéputé autrichien Thomas Waitz.

Après que les plans de la Commission visant à qualifier l’énergie nucléaire et le gaz de sources d’énergie durables ont été rendus publics vendredi (31 décembre), l’Autriche a rapidement annoncé qu’elle engagerait une action en justice contre la Commission européenne si elle poursuivait ses plans.

« Si ces plans devaient être mis en œuvre de cette manière, nous engagerons des poursuites », a déclaré la ministre autrichienne du Climat, Leonore Gewessler, ajoutant que l’énergie nucléaire est « dangereuse et ne constitue pas une solution dans la lutte contre la crise climatique. »

Lire aussi : L’Autriche menace de poursuivre la Commission au sujet des règles de taxonomie de l’UE

L’Autriche poursuivra la Commission européenne en justice si elle poursuit son projet d’inclure l’énergie nucléaire dans les règles de taxonomie de l’UE sur la finance durable, a déclaré la ministre de la Protection du climat Leonore Gewessler ce week-end.

Les Verts européens sautent maintenant dans le train en marche et s’efforcent de trouver une majorité au Parlement européen contre l’inclusion des deux sources d’énergie.

« Nous voulons maintenant aussi mobiliser une majorité au Parlement européen contre ces projets », a souligné M. Waitz.

Toutefois, les actions en justice ont peu de chances d’aboutir, selon Walter Obwexer, professeur de droit européen à l’université d’Innsbruck. Les fondements juridiques potentiels de ces poursuites ne sont « pas très prometteurs », a-t-il déclaré à l’ORF.

L’Allemagne, qui est également opposée à l’inclusion de l’énergie nucléaire dans les règles de taxonomie, s’est abstenue de se joindre à l’action en justice car « la Commission européenne semble être sur une base juridique solide », a déclaré lundi (3 janvier) le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Hebestreit.

La ministre allemande de l’Environnement, Steffi Lemke, a également exprimé des doutes quant à la possibilité d’arrêter l’inclusion de l’énergie nucléaire dans la taxonomie, car il n’y a pas de majorité parmi les pays de l’UE contre cette inclusion, a-t-elle déclaré à la radio Bayern 2.

Par Oliver Noyan, (EURACTIV Allemagne), publié le 5 janvier  2022 à 8h21

Image en titre : « Nous voulons maintenant aussi mobiliser une majorité au Parlement européen contre ces projets », a souligné M. Waitz. [Nicholas Ahonen/Shutterstock]

https://www.euractiv.fr/section/energie/news/les-verts-europeens-envisagent-de-poursuivre-la-commission-au-sujet-de-la-taxonomie/