EPR FINLANDAIS: LA MISE EN SERVICE NORMALE REPOUSSÉE À SEPTEMBRE

La mise en service normale du nouveau réacteur nucléaire EPR d’Olkiluoto 3 en Finlande est repoussée de fin juillet à septembre en raison de réparations nécessaires sur le générateur, a annoncé vendredi l’exploitant de la centrale, de construction française.

« L’inspection et les réparations nécessaires concernant le système de refroidissement du générateur d’OL3 vont durer environ trois semaines », indique le groupe finlandais TVO dans un communiqué.

« Le programme d’essais et de production électrique de la centrale se poursuivra après les travaux de réparation », précise-t-il.

Contrairement au réacteur, le générateur est situé avec l’immense turbine dans la partie non nucléaire de la centrale, a confirmé à l’AFP une porte-parole de TVO.

La construction du réacteur EPR finlandais, menée par le groupe français Areva, a été minée par les retards et les surcoûts, conduisant à chantier d’un total de seize ans.

Avec douze ans de retard sur le programme initial, le réacteur d’une puissance record de 1.650 mégawatts avait finalement été démarré fin décembre et la première production commerciale d’électricité avait eu lieu en mars.

Le réacteur doit fournir à lui seul environ 15% de la consommation électrique de la Finlande.

« Selon les informations reçues du fournisseur de la centrale, la production normale de l’EPR d’OL3 commencera en septembre 2022, au lieu du démarrage précédemment prévu fin juillet », indique TVO vendredi.

Un problème s’était également produit mardi durant la phase d’essais en cours.

Lors d’un arrêt prévu du réacteur, un système de sécurité contrôlant la réaction en chaîne avec du boron s’était déclenché « de façon imprévue », sans toutefois créer aucun danger.

Le retard annoncé ce vendredi « n’est pas lié » à ce problème, a souligné TVO vendredi.

Les déboires et dérapages financiers du chantier finlandais, synonymes de milliards d’euros de pertes, ont provoqué la réorganisation complète d’Areva, dont les activités principales ont donné naissance à Orano et Framatome (filiale d’EDF).

Seule reste Areva SA, une structure dont le but essentiel est d’achever Olkiluoto-3.
map/eb

Par AFP, publié le 29 avril 2022

https://www.lemondedelenergie.com/epr-finlande/2022/04/29/