LÉGISLATIVES : LA SORTIE DU NUCLÉAIRE N’EST PLUS UN OBSTACLE À L’UNION DE LA GAUCHE

Le rassemblement de la gauche et des écologistes pour les législatives se poursuit après la signature le 1er mai d’un accord « historique » entre Europe Écologie-Les Verts (EELV) et La France insoumise (LFI). Même si la deuxième nuit de négociations n’a pas encore abouti à une signature avec les socialistes et le Parti communiste français (PCF), toutes les forces politiques de gauche affichent leur optimiste.

D’un point de vue programmatique, les oppositions autour du nucléaire semblent avoir été dépassées. Fabien Roussel, le chef de file du PCF, qui a obtenu 2,28 % des voix au premier tour de la présidentielle, s’est dit prêt à « mettre de côté » l’enjeu du nucléaire dans « le contrat de législature ».

« On va mettre de côté les fâcheries », a déclaré Fabien Roussel à Franceinfo, le 2 mai. Pour parvenir à l’union de la gauche, le dirigeant communiste ne réclame plus de référendum sur le nucléaire. Cette question qui divise les forces de gauche « pourra toujours être débattue dans le cadre du Parlement, d’une majorité » et au sein du gouvernement, a-t-il précisé.

En échange, Fabien Roussel demande à ce que les communistes obtiennent un groupe à l’Assemblée nationale et donc au moins quinze députés. Pour l’instant, La France insoumise a proposé au PCF de lui laisser la candidature dans cinquante circonscriptions. L’entourage de Fabien Roussel considère que, parmi elles, seules les onze déjà détenues par les communistes sont vraiment accessibles.

Contactée par Reporterre, Aurélie Trouvé, la présidente du parlement de l’Union populaire, se félicite que la question du nucléaire ne soit plus « un point de rupture » : « L’accord de législature et la Nouvelle union populaire écologique et sociale resteront sur l’idée d’une sortie progressive du nucléaire », assure-t-elle.

Les partis de gauche et écologiste visent désormais l’annonce d’un accord avant le 3 mai au soir, date d’anniversaire de la victoire du Front populaire en 1936.

Publié le 3 mai 2022 à 09h34, mis à jour le 3 mai 2022 à 09h51

Photo en titre : Fabien Roussel sur Franceinfo, le 2 mai : « On va mettre de côté les fâcheries ». – Capture d’écran/Franceinfo

https://reporterre.net/Legislatives-la-sortie-du-nucleaire-n-est-plus-un-obstacle-a-l-union-de-la-gauche

Note de Reporterre

Puisque vous êtes ici…

… nous avons un petit service à vous demander. Chaque mois, plus d’un million de personnes font confiance au travail des journalistes de Reporterre pour se tenir informées sur l’urgence écologique. Plus de 27 000 lecteurs financent le journal par des dons, lui permettant de rester en accès libre, sans aucune publicité, et totalement indépendant. Contrairement à beaucoup d’autres médias, Reporterre n’a pas d’actionnaire ni de propriétaire milliardaire. Le journal, à but non lucratif, est libre de toute influence commerciale ou politique.

Nous avons la conviction que le bouleversement environnemental est l’enjeu principal de ce siècle. À ce titre, il nous semble que ce sujet doit être mis en avant chaque jour dans le débat public. Les articles, reportages et enquêtes que vous pouvez lire sur le site sont vitaux pour la démocratie, pour la prise de conscience écologique, et pour exiger mieux de nos dirigeants.

Nous fournissons tous nos articles gratuitement, pour tous. Nous le faisons parce que nous croyons en l’égalité de l’accès à l’information. Ainsi, davantage de personnes peuvent suivre l’actualité de l’écologie, comprendre l’impact du désastre en cours sur la population et les communautés, et s’engager. Tout le monde peut bénéficier d’un accès libre à des informations de qualité, quelle que soit sa capacité à payer pour cela.

S’il y a bien un moment pour nous soutenir, c’est maintenant. Chaque contribution, grande ou petite, renforce notre capacité à porter l’écologie au cœur de l’agenda médiatique et politique. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Si vous le pouvez, soutenez le journal avec un don mensuel. Merci.

Soutenir Reporterre

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d’une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner